Togo : Interrogé pendant six heures au Palais de Justice de Lomé, Loïk Le Floch-Prigent s’explique sur l’ex-complice du harki Franceàfric Gnassingbé – Pascal Bodjona

Un scoop par Sylvio Combey sur son blog

Affaire escroquerie internationale : Loik le Flock Prigent s’est expliqué sur Pascal Bodjona

Publié le 20,Septembre 2012 par sylviocombey

Le français Loik Le Floch Prigent a fait une nouvelle comparution le mercredi 19 septembre 2012 au Palais de justice de Lomé. Cette audition qui a duré six (6) heures d’horloge aura permis à l’ex-PDG d’Elf de s’exprimer sur le ministre Pascal Akossoulèlou Bodjona inculpé sous mandat de dépôt dans une affaire d’escroquerie internationale.

Arrivé au Temple de Thémis à 17hGMT, l’ex PDG d’Elf Loik le Floch Prigent ne sera reparti qu’au-delà de 23h30. 6 heures d’audition du français et d’attente des journalistes. « Nous nous sommes expliqués sur les relations qui existent entre les autres co-inculpés et quel a pu être leur rôle dans l’affaire qu’on nous reproche », a confié au finish son avocat Me Rustico Lawson-Banku. Cela va sans dire que le français s’est également prononcé sur le cas de l’ex porte-parole du gouvernement Pascal Bodjona, inculpé et placé sous mandat de dépôt.
Il a aussi confirmé qu’il est reproché à son client une complicité d’escroquerie. Par ailleurs, Me Lawson-Banku a indiqué que son client n’est pas placé sous mandat de dépôt et qu’il n’est pas non plus gardé à la prison civile de Lomé. Loik le Floch Prigent, à en croire son avocat, devra continuer jusqu’au dénouement de l’affaire, son séjour à la gendarmerie de Lomé. Pour l’heure, il devra comparaitre le lendemain
Devra-t-on le rappeler, l’ex PDG d’Elf a été arrêté samedi 15 Septembre dernier à Abidjan alors qu’il s’apprêtait à retourner en France et extradé au Togo. Son audition intervient dans le cadre d’une affaire d’escroquerie internationale dans laquelle il est cité comme complice tout comme le ministre Pascal Bodjona. La plainte a été déposée par un Emirati Abass El-Youssef qui dit avoir été extorqué de 49 millions de dollars par l’homme d’affaires togolais Sow Bertin Agba

NOTES ET COMPLEMENTS

WIKIPEDIA

Affaire Bertin Agba – Loïk Le Floch-Prigent

Article principal : Loïk Le Floch-Prigent.

Abbas Ibrahim Al Yousef, un richissime Emirati d’Abu Dhabi ayant bâti sa fortune dans l’agriculture biologique et dans le secteur pétrolier, a été la victime d’une importante escroquerie internationale, de type « nigériane ».

==

Sommaire

Scam « à la nigériane»

L’escroquerie «à la nigériane» (aussi appelée fraude 419, arnaque nigériane ou scam à la nigériane) fonctionne sur un modèle bien établi, qui repose sur l’assistance.

Des individus se présentent, généralement par e-mail ou en personne, comme étant bénéficiaire d’une importante somme d’argent, héritée d’un mari ou d’un père défunt et bloquée dans une banque. Les scammeurs, abusant de la crédulité de leur victime, demandent une avance en liquide à celle-ci pour effectuer le transfert d’argent en lui faisant miroiter un pourcentage de gain sur la somme débloquée1.

En 2002, le United States Secret Service estime que ce type d’escroquerie rapporte plusieurs centaines de millions de dollars US par an à ses auteurs et cela en constante augmentation2.

Historique

Le 10 mars 2008, Abbas Yousef (également écrit Abbas Youssef 3) est abordé dans les toilettes d’un palace de Dubaï par un Nigérian du nom de Mamadou Keita. Cet homme souhaitait lui présenter sa mère, Mounira Awa, se décrivant comme la veuve de feu le Président ivoirien Robert Guéï. Celle-ci explique avoir de grandes difficultés à récupérer 275 millions de dollars que lui aurait légués son défunt mari et qui seraient bloqués dans un coffre à la Banque centrale togolaise4. Dans le souci de les aider et de réaliser un investissement intéressant, mais ne connaissant rien à l’Afrique, Abbas Yousef fait appel à Loïk Le Floch-Prigent, son ami et conseiller au sein de la société pétrolière Pilatus Energy.

Une réunion est alors organisée à Dubaï entre Abbas Yousef, Loïk Le Floch-Prigent, Mamadou Keita et Mounira Awa.

Loïk Le Floch-Prigent confirme alors la véracité des propos des escrocs et confirme également l’existence de l’argent. Il s’avèrera par la suite qu’il connaissait bien Mamadou Keita et Mounira Awa, ce qu’ignorait Abbas Yousef5.

Il fut alors demandé à Abbas Yousef de se rendre à Lomé avec 1.200.000 dollars afin de débloquer la somme déposée en banque. L’Emirati se rend à Lomé en compagnie de Loïk Le Floch-Prigent le 21 juillet 2008 par avion spécial. Ils sont accueillis par Mamadou Keita et Mounira Awa, ainsi que par celui qui se présente frauduleusement comme le Ministre de l’Intérieur du Togo, Bertin Sow Agba. Ce dernier conduit Abbas Yousef au domicile de Pascal Bodjona, directeur de cabinet du Président togolais Faure Gnassingbé, pour apporter encore plus de crédibilité aux allégations de l’ensemble des escrocs6.

Agba Bertin, deux mois plus tard, annonce à Abbas Yousef qu’il venait de démissionner de son faux poste de Ministre de l’Intérieur et qu’il est remplacé par Pascal Bodjona, qui a organisé le transfert de l’argent au Ghana avec l’aide de Jean Pierre Gbikpi Benissan, Ambassadeur du Togo au Ghana.

En tout, c’est plus de 50 millions de dollars, soit plus de 25 milliards de Francs CFA que les protagonistes de cette escroquerie ont soutiré à Abbas Yousef.

Plusieurs noms – des prête-noms – étaient régulièrement communiqués à Abbas Yousef par Mounira Awa afin que l’Emirati réalise des transferts d’argent de manière répétée sur ces comptes.

Abbas Yousef a également payé pour le transport en jet privé ou en classe affaire de Loïk Le Floch-Prigent et ses complices entre le Togo et le Ghana, où l’argent devait être acheminé avec l’aide de Pascal Bodjona et de l’Ambassadeur du Togo au Ghana, Jean Pierre Gbikpi Benissan.

De guerre lasse et sur les conseils de ses avocats, Abbas Yousef porte plainte à Lomé7contre Agba Sow Bertin, Pascal Bodjona et Jean Pierre Gbikpi Benissan pour escroquerie en bande organisée.

Le 15 septembre 2012, Loïk Le Floch-Prigent est arrêté à l’aéroport d’Abidjan8, et est extradé vers le Togo le lendemain9.

Procédure judiciaire en cours au Togo

Abbas Yousef a porté plainte à Lomé contre Bertin Sow Agba, Pascal Bodjona et Jean Pierre Gbikpi Benissan pour escroquerie en bande organisée10.

Pour se battre contre l’ensemble des protagonistes de cette affaire, Abbas Yousef a commis l’un des plus grands cabinets d’avocats africains, Akakpo Martial & Associés.

Mandat d’arrêt

Plusieurs mandats d’arrêt ont été émis par la République du Togo, contre Mamadou Keita, Mounira Awa, Loïk Le Floch-Prigent et Bertin Agba11. Ces différents mandats d’arrêt sont signés par le juge d’instruction Matake Kelouwani, du tribunal de Lomé12.

L’arrestation de Bertin Sow Agba

L’instruction de l’affaire impliquant le faux Ministre togolais de l’Intérieur du Togo se poursuit à Lomé après l’arrestation puis l’emprisonnement de ce dernier le 7 mars 2011.

Bertin Agba fut d’abord détenu dans les locaux de l’Agence Nationale du Renseignement puis fut transféré à la prison civile de Lomé le 21 mars 2011.

Bertin Agba a comparu devant un juge d’instruction pour la première fois le 25 mars 2011. Bertin Agba a reconnu les faits et sa demande de remise en liberté a été de fait rejetée5.

Plusieurs mesures conservatoires ont été prises à son encontre : ses comptes bancaires ont été gelés, sa société mise sous scellés et ses deux avions personnels immobilisés au Ghana7.

Différents protagonistes

Loïk Le Floch-Prigent

L’ancien patron d’Elf Aquitaine, 28 fois mis en examen, condamné à de lourdes peines de prison et amendes, s’est peu à peu reconverti en consultant international pour certains chefs d’Etat africains13.

Par décision de la Cour d’appel de Versailles du mardi 16 juin 2010, il fut réincarcéré pour une durée de 6 mois pour avoir « manqué à l’obligation d’indemniser la partie civile en proportion de ses facultés contributives »14.

Il était aussi l’ami et le conseiller d’Abbas Yousef au sein de la société suisse Pilatus Energy SA15. Il est au cœur de l’escroquerie en ayant fait se rencontrer Abbas Yousef, Mamadou Keita et Mounira Awa.
Bertin Sow Agba

Natif de Kouméa, Bertin Sow Agba, homme d’affaire de 44 ans, est le directeur général de la société togolaise de sécurité et de gardiennage OPS, qui emploie plus de 800 agents5.

En 1990, Bertin Agba est arrêté à la frontière d’Aflao avec un bébé mort-né dans une valise. Emprisonné, puis relâché, il sera par la suite soupçonné de trafic de drogue sans être inquiété. Il participa également à une vaste escroquerie contre le directeur général de l’Union Togolaise de Banque Alexis Lamsey Looky, et il fut soupçonné de lui avoir soutiré près de 4 milliards de Francs CFA5.

Bertin Agba est le propriétaire d’une villa luxueuse, de deux jets privés, aujourd’hui bloqués au Ghana, de plusieurs voitures de luxe et aurait fait bénéficier de l’argent de cette escroquerie à des caciques du régime togolais.

Il est actuellement incarcéré au Togo.
Pascal Bodjona

Originaire du même village que Bertin Agba, Pascal Bodjona, lors de son implication dans cette affaire est d’abord Ministre de l’Administration Territoriale puis Ministre de l’Intérieur du Togo.

Il est surtout le conseiller du Président Faure Gnassingbé sur toutes les décisions politiques et utiliserait les habits de la République togolaise pour escroquer les rares investisseurs intéressés par le Togo16,17.

Il nourrirait en parallèle des ambitions présidentielles18,17.
Mamadou Keita & Mounira Awa

Dimension politique et internationalisation de l’affaire

Cette affaire fait régulièrement la une de la presse togolaise et est également reprise par des quotidiens d’autres pays, comme l’atteste un article paru en date du 1er juin 2011 dans le journal français Paris Match et l’article paru dans le magazine Managers, magazine de l’Afrique francophone, qui révèle de nombreuses pièces à convictions19.

Pascal Bodjona est décrit comme ayant des prétentions présidentielles et comme étant au centre d’un complot contre le président Faure Eyadema. Cette affaire internationale qui aurait également des ramifications au Congo et au Ghana20, prend un véritable tournant politique avec plusieurs médias locaux qui accréditent la thèse que cette escroquerie, réelle au demeurant, soit utilisée par le pouvoir contre le très controversé Pascal Bodjona10.

Loïk Le Floch-Prigent

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lo%C3%AFk_Le_Floch-Prigent#Condamnations_et_mises_en_examen
Distinctions

Officier de la Légion d’honneur. Déchu
Officier de l’ordre national du Mérite. Déchu

Condamnations et mises en examen

Dans le cadre du procès Roland Dumas/Christine Deviers-Joncour (Affaire Dumas)
Loïk Le Floch-Prigent a été condamné en appel le 29 janvier 2003 à 30 mois de prison ferme et deux millions de francs d’amende. Il est incarcéré à la prison de Fresnes (Val-de-Marne) le 31 janvier 2003.

Dans le cadre de l’affaire Elf
L’ancien président d’Elf a été condamné par trois fois notamment pour abus de biens sociaux.
Il est écroué le 4 juillet 1996 et se trouve soumis à six mois de prison préventive jusqu’au 23 décembre 1996, date de sa libération sous caution de 500 000 F, soit environ 76 225 euros.
Le 12 novembre 2003, il est condamné à cinq ans de prison ferme et 375 000 euros d’amende. Il n’a pas fait appel de cette condamnation. Il est remis en liberté le 8 avril 2004 pour raisons de santé.
En mai 2007, il a été condamné à 15 mois avec sursis dans le dernier volet judiciaire de l’affaire Elf : un système d’emploi fictifs mis en place en Suisse au début des années 19901.
Roger Quignot, juge d’application des peines (JAP) de Paris, a ordonné le 12 juin 2007 son retour en détention. Libéré en 2005, il n’aurait pas respecté les obligations de son contrôle judiciaire. En particulier, le JAP lui a reproché en effet de s’être rendu à l’étranger sans autorisation. Il appartient maintenant au parquet de Paris de faire exécuter la décision2,3.
Le 16 juin 2009, la cour d’appel de Versailles révoque partiellement sa libération conditionnelle pour avoir « manqué à l’obligation d’indemniser la partie civile en proportion de ses facultés contributives »4.
Le 21 janvier 2010, la Cour de cassation ordonne son incarcération pour six mois. Il est placé en détention à la prison de Fresnes le 7 septembre 2010.

Procédure judiciaire en cours

En juin 2011, le Togo a émis un mandat d’arrêt international à son encontre, à la suite d’une plainte d’un de ses anciens amis, un homme d’affaires de Dubaï. Ce mandat a été réactivé le 3 septembre 2012 et mis en application en Côte-d’Ivoire le 16 septembre 2012, avec remise immédiate à la police du Togo. Voir L’Affaire Bertin Agba – Loïk Le Floch-Prigent.

+++
http://www.liberation.fr/societe/0101471680-elf-le-deballage-des-cadeaux
Un divorce, une R25, un appartement à Londres…

2,9 millions d’euros

Loïk Le Floch-Prigent divorçait. Il ne voulait plus revoir sa femme, Fatima Belaïd. François Mitterrand lui aurait dit de «régler le problème», après quoi il aurait donné «carte blanche» à ses collaborateurs, et à son ami l’industriel Maurice Bidermann. Ceux-ci promettent à Fatima «un capital», «une somme de 15 millions de francs» (2,3 millions d’euros), selon elle. Le Floch-Prigent assure qu’il «voulait ne pas savoir» les détails. Bidermann offre à Fatima une Renault 25 ­ 38 000 euros ­, un appartement, 5-8 Chelsea, à Londres, d’une valeur de 505 000 euros environ, et aussi une pension de 15 000 euros mensuels que Fatima nie avoir reçue. Pour satisfaire l’ex-épouse, surtout pour le «prix de son silence», les exécutants occultes du divorce ont puisé 2 millions d’euros, puis 2,9 millions d’euros, dans la caisse noire de Sirven. En réalité, Fatima a bien reçu les 2,9 millions mais elle a dû rendre, en échange, les titres de l’appartement de Londres.

Tapis persan: 46 000 euros

Le Floch avait un tapis persan de moins de 100 ans d’âge, et des soucis financiers. Il a donc cédé le tapis à un antiquaire pour qu’il le vende. Comme il ne trouvait pas preneur à 6 000 euros (prix estimé par l’expert), c’est finalement Alfred Sirven qui l’a acheté… 46 000 euros. Le Floch prétend ne pas l’avoir su. Sirven a voulu lui «faire plaisir», mais ce plaisir lui a valu «beaucoup plus d’ennuis» qu’autre chose, s’est plaint Le Floch.

Colliers, diamants, perles, chaînes: 6,4 millions d’euros

Alfred Sirven était un client discret, mais reconnu, de «la maison Cartier», place Vendôme. Entre 1990 et 1996, il y a laissé 6,4 millions d’euros, pour s’attirer les faveurs «des décideurs» dont Elf-Aquitaine avait besoin. Et leur entourage, «les femmes, les maîtresses». Sirven évoque des contrats en Arabie Saoudite et dans le Golfe. Seuls les noms des bijoux et leurs prix sont prononcés : un collier Sortilège d’or (340 000 euros), une bague diamant six carats (1,8 million d’euros), un diamant rose (300 000 euros), un collier Tortue, un collier de perles, une broche platine, deux chaînes Forçat, une montre Panthère… Sirven admet deux cadeaux personnels. Ce sont les chaînes.

Derniers meubles de jardin: 12 000 euros

Le 4 août 1993, Le Floch-Prigent quitte Elf-Aquitaine à contrecoeur pour laisser la place à Philippe Jaffré. Il décide d’aller claquer ses derniers 12 000 euros avec la carte American Express de l’entreprise. Il s’achète des meubles de jardin pour sa propriété des Genettes. «C’était une réaction de gamin», a-t-il estimé.

Des antiquités, un Picasso: 2,4 millions d’euros

Les antiquités et les meubles circulaient aussi beaucoup chez Elf. Alfred Sirven en avait acheté pour 11,9 millions d’euros, mais, après enquête, il s’agissait pour l’essentiel de «commissions en nature» encaissées par l’intermédiaire irakien Nasir Abid. Sirven s’est dit peu intéressé par les antiquités, contrairement à Tarallo, assidu des salles des ventes. L’addition «antiquités» de l’ancien «monsieur Afrique» s’élève à 2,4 millions d’euros, dont plus de la moitié dépensés chez Christie’s ­ entre autres, un Picasso. Lorsqu’il a prétendu qu’il s’agissait «de placements effectués à la demande d’Omar Bongo», Tarallo a été obligé d’admettre que Bongo n’avait jamais «voulu disposer des objets en question», qui «n’étaient pas de son goût».

Cuisine de récup: 115 000 euros

La cuisine (115 000 euros) choisie par Fatima pour l’hôtel de Nanteuil est récupérée par le directeur de l’immobilier d’Elf, Jean-François Pagès, qui l’installe dans sa villa de Garches.

Dessins Sardon

Togo : la proto-formoisie étudiante compradore va négocier ses intérêts dans le dos de la mobilisation #GnassingbéDEGAGE

Un commentaire sur Alafia de Facebook par Yanick Toutain
18/9/12

Le 13 janvier 2011, les syndicats étudiants tunisiens n’étaient pas en train de contacter discrètement Ben Ali pour avoir satisfaction de telle ou telle promesse.. QUAND UN PEUPLE A POUR MOT D’ORDRE ‘BEN ALI DEGAGE", négocier avec un ministre, est une TRAHISON…
(YT)

 Cela signifie que, pour remplir parfaitement le  rôle  qui lui revient  dans la lutte de libération nationale, la petite bourgeoisie révolutionnaire doit être  capable  de se  suicider  comme classepour ressusciter comme travailleur  révolutionnaire, entièrement identifiée avec les aspirations les plus profondes du peuple auquel elle appartient. 
Cette  alternative — trahir  la Révolution ou se  suicider comme classe — constitue le choix de la petite bourgeoisie dans le cadre général de la lutte de libération nationale."

(Amilcar Cabral.  Unité et lutte. — I. L’arme de la Théorie.)

Quand un mouvement fait du surplace, c’est que des traitres agissent en coulisse. Nous venons d’identifier une partie de ces traitres : la proto-formoisie étudiante compradore de Lomé !
Ils sont tranquillement assis devant les forces de l’ordre.
Qui ne bronchent pas.
C’est normal, la formoisie compradore est la base sociale du régime. Elle est la classe sur laquelle s’appuient les esclavagistes depuis 1961. Les formations principales des universités africaines pourrait avoir comme nom "GARDIEN DU CAMP ESCLAVAGISTE FRANCEàFRIC".
Que ces proto-formois aillent plutôt consulter le blog de Valère Somé et les textes de Amilcar Cabral !

Amilcar Cabral. Sur la petite bourgeoisie

SUR LA  PETITE BOURGEOISIE

[Extrait de Amilcar Cabral.  Unité et lutte. — I. L’arme de la Théorie.

— François Maspero,Paris.  1980, pp.167-169 ]


"La présente édition est constituée par une sélection des textes publiés dans l’édition des revues d’Amilcar Cabral paru dans la collection « cahiers libres » en 1975, en deux volumes sous le titre Unité et lutte, volume I : L’arme de la théorie : volume II : La pratique des armes."

Qu’ils s’inspirent des combats de Thomas Sankara plutôt que de l’exemple de Alassane Ouattara ou Koffi Yamgnane !!!
Voici mon commentaire :

‎10/9/12 LA PROTO FORMOISIE ETUDIANTE COMPRADORE TRAHIT LA MOBILISATION POPULAIRE EN NEGOCIANT DES AVANTAGES PARTICULIERS dans le dos du peuple !!

http://www.youtube.com/watch?v=tei_PnaQHmU&feature=relmfu
Une des clés pour comprendre le sur-place de la mobilisation et POURQUOI Gnassinbgé a matraqué samedi dans le quartier d’Adewui : il savait que des endormeurs empêchaient les étudiants de passer au néosankarisme en se "cabralisant" !
Le 13 janvier 2011, les syndicats étudiants tunisiens n’étaient pas en train de contacter discrètement Ben Ali pour avoir satisfaction de telle ou telle promesse.. QUAND UN PEUPLE A POUR MOT D’ORDRE ‘BEN ALI DEGAGE", négocier avec un ministre, est une TRAHISON…
Les "délégués" ici sont des TRAITRES à la MOBILISATION qui défendent leur CLASSE FORMOISE et sa composante étudiante…
ILS PROFITENT de la CRAINTE des pauvres qui saisit le HARKI pour OBTENIR des revendications partielles…
CE SONT CES TRAITES QUI AFFAIBLISSENT LE MOUVEMENT !!!
A BAS LA FORMOISIE !!! IL FAUT LES CABRALISER !!!
20000 FCFA pour tous !!! dès 14 ans !!!
GNASSINGBE DEGAGE !
Sit-in des étudiants devant le ministère de l’enseignement [10/09/2012]

www.youtube.com

          Publiée le 12 sept. 2012 par

Face au non-respect des engagements pris par le gouvernement depuis plus d’un an, les étudiants de l’université de Lomé ont fait un sit-in devant le ministère de l’enseignement ce 10 Septembre 2012

NOTES ET COMPLEMENTS

Quelques passages des extraits de Amilcar Cabral.  Unité et lutte sélectionnés par Valère D. Somé.

 " La situation  coloniale qui n’admet pas le développement d’une pseudo-bourgeoisie autochtone et  dans  laquelle  les masses  populaires n’atteignent pas en  général  le degré  nécessaire de  conscience politique  avant le déchaînement du phénomène  de  libération nationale, offre à la petite  bourgeoisie  l’opportunité historique de diriger la lutte contre la domination  étrangère, pour être, de par sa situation objective et subjective (niveau de vie supérieur à celui des masses, contacts plus fréquents avec les  agents du colonialisme, et donc plus d’occasions d’être humiliés, degré d’instruction et de culture  politique plus  élevé,  etc.) la  couche qui  prend le plus  rapidement conscience du besoin de  se libérer de la domination étrangère. Cette responsabilité historique  est assumée par le secteur  de la petite bourgeoisie que l’on peut, dans le  contexte colonial, appeler révolutionnaire, tandis que les autres secteurs  se maintiennent dans le doute caractéristique de ces classes ou s’allient au colonialisme, pour défendre — quoique  illusoirement — leur situation sociale.

La situation  néo-coloniale, qui exige la liquidation  de la pseudo-bourgeoisie autochtone pour que se  réalise la libé-[P.168]-ration nationale, donne aussi à la petite bourgeoisie l’opportunité de  remplir un  rôle de  premier  plan — et même décisif —  dans la lutte pour la  liquidation de la domination étrangère. Mais, en  ce cas,  en  vertu des progrès  réalisés dans  la structure sociale, la  fonction de direction  de la lutte  est partagée (à un degré plus ou  moins grand) avec les secteurs les plus instruits des classes  travailleuses et même avec des éléments de la pseudo-bourgeoisie nationale, imbus  de sentiments  patriotiques. Le  rôle  du  secteur  de la petite bourgeoisie qui prend part  à la  direction  de la lutte  est encore plus importante, tant il est vrai que, dans la situation néocoloniale elle-même, elle est plus apte à assumer ces  fonctions, soit parce que les masses travailleuses connaissent  des limitations  économiques et culturelles,  soit à  cause des complexes et limitations  de nature idéologique qui caractérisent le  secteur de la  pseudo-bourgeoisie  nationale qui adhère à  la lutte. Dans ce cas, il est important de faire  remarquer que la mission  qui lui a été confiée exige de ce  secteur  de la  petite  bourgeoisie  une  plus  grande conscience révolutionnaire, la  capacité  d’interpréter fidèlement les  aspirations  des  masses  à  chaque phase  de  la lutte et de s’identifier de  plus en  plus avec elles.

Mais, si grand que soit le degré  de  conscience révolutionnaire  du  secteur de  la petite bourgeoisie appelé à  remplir cette  fonction historique, elle ne  peut se libérer de cette réalité objective :  la petite bourgeoisie, comme  classe  des services  (c’est-à-dire  qui n’est pas  directement incluse dans le  processus de  production), ne  dispose pas de  bases économiques lui garantissant la prise du pouvoir. En effet, l’histoire  nous démontre  que, quel que soit le  rôle  —  parfois important — joué  par des individus issus de  la petite bourgeoisie  dans le  processus d’une  révolution, cette classe n’a jamais  été en possession du  pouvoir politique.  Et  elle  ne pouvait l’être, car  le pouvoir  politique (Etat) se fonde  sur la  capacité économique de la classe dirigeante et, dans les conditions de la  société coloniale et  néocoloniale,  cette capacité est  détenue  par ces deux  entités : le capital  impérialiste  et les classes laborieuses nationales.

Pour maintenir le pouvoir que la libération nationale met entre ses mains, la petite bourgeoisie n’a qu’un seul chemin : laisser agir librement ses tendances naturelles d’embourgeoisement,  permettre le développement  d’une bourgeoisie  bureaucratique — et  d’intermédiaires  — du cycle des marchandises, pour se transformer en une  pseudo-bourgeoisie nationale, c’est-à-dire nier la révolution et se rallier nécessairement au capital impérialiste. Or tout cela correspond à la situation néocoloniale, c’est-à-dire à la trahison des objectifs de libération nationale.

Pour ne pas trahir ces objectifs, la petite bourgeoisie n’a qu’un seul chemin: renforcer sa conscience [P.169] révolutionnaire, répudier les tentatives d’embourgeoisement et les sollicitations naturelles de sa mentalité de classe, s’identifier aux classes laborieuses, ne pas s’opposer au développement normal du processus de la révolution. Cela signifie que, pour remplir parfaitement le  rôle  qui lui revient  dans la lutte de libération nationale, la petite bourgeoisie révolutionnaire doit être  capable  de se  suicider  comme classe, pour ressusciter comme travailleur  révolutionnaire, entièrement identifiée avec les aspirations les plus profondes du peuple auquel elle appartie

Cette  alternative — trahir  la Révolution ou se  suicider comme classe — constitue le choix de la petite bourgeoisie dans le cadre général de la lutte de libération nationale."

Togo : débat sur 20000 FCFA pour tous, sur le niveau de vie, sur le salaire égal pour tous, sur le panafricanisme égalitariste

par Yanick Toutain et ses interlocuteurs de Alafia

  • Yanick Toutain S’il existait un GROUPE D’ETUDIANTS EGALITARISTES, ce groupe ne réclamerait pas des PRIVILEGES FORMOIS pour quelques uns – destinés à s’ACCAPARER le CAPITAL FORMATION égoïstement…
    Ce groupe mènerait une LUTTE EGALITARISTE qui concernerait les PAYSANS PAUVRES eux-mêmes…
    En fixant le NIVEAU de bourse exigé à 20 000 F CFA et en réclamant un SALAIRE EGAL pour tous les Togolais égal à 20 000 Fcfa, les ETUDIANTS EGALITARISTES feraient d’une pierre deux coups…
    1° ils mettraient les harkis face à leurs contradictions (reproduire la CLASSE FORMOISE COMPRADORE et PROTO-FORMOISE COMPRADORE en économisant en faveur des profits des esclavagistes)
    2° ils OBTIENDRAIENT LE SOUTIEN de TOUS LES TOGOLAIS pauvres….
  • Yanick Toutain La guerre que mène la France depuis 1961 est la TROISIEME GUERRE…
    Cette guerre a commencé par l’ASSASSINAT de Lumumba….
    Le commencement a été entériné en janvier 1963 par l’assassinat du premier président élu en Afrique – Sylvanus Olympio.
    Ce crime a été commis par un agent du bandit Charles de Gaulle – le père du bandit actuel directeur de la plantation Togo…
    MAIS
    Cette guerre est la TROISIEME…
    Pourquoi la TROISIEME…
    Parce qu’elle se mène avec la COMPLICITE et la DIRECTION LOCALE de la FORMOISIE AFRICAINE !!!
    C’est la CLASSE DES DIPLOMES AFRICAINS qui DIRIGE la PLANTATION AFRIQUE !!!
  • Delali Attiopou Redescendez sur terre Yannick toutain, avant d’appliquer une methode a un peuple et de guider un groupe vers la revolution. Il faut déjà connaître ce dernier, ses habitudes. Et son process de raisonnement… C’est pas en leur disant " faites ceci et cela" Il y a pleins de parametres a connaître. Raison pr laquelle Koffi V. Vous a demande hier si VOUS CONNAISSIEZ bien le Togo et l’Afrique… Moi j’irai plus loin, connaissez vous le Togolais et l’africain. On ne peut guider que ceux qu’on connaît . Bien a vous…
  • Delali Attiopou Mais je pense comme vous que le minima a obtenir est 20.000 par mois pour tout les etudiants.
  • Yanick Toutain Delali Attiopou
    20 000 FCFA…. ce n’est pas (seulement) LE MINIMUM…
    C’est AUSSI le MAXIMUM !!!la logique politique qui consiste à RECLAMER pour CERTAINS un NIVEAU qui CORRESPOND au PIB MOYEN PAR TETE…. est un PIEGE POLITIQUE EGALITARISTE….
    Nous récusons la valeur-travail de Marx (même si nous l’utilisons dans des RAISONNEMENTS LOCAUX)….
    En effet, la SOURCE DE LA PRODUCTIVITE ce sont les INNOVATIONS des ANCETRES…..
    Et le salaire consommable est la REMUNERATION des DROITS d’AUTEURS ANCESTRAUX….

    Chaque GROUPE qui réclamera 20000 FCFA s’inscrira donc dans le projet de UNE PART POUR CHACUN (du PIB togolais)

  • Yanick Toutain Delali Attiopou Il faut déjà connaître ce dernier, ses habitudes. Et son process de raisonnement…
    Ce sont les EGALITARISTES CONSCIENTS du Togo qui, en AGISSANT sur le terrain – PERMETTRONT d’AFFINER l’analyse et la CONNAISSANCE de la réalité….
    encore faut-ils qu’ils SACHENT qu’ils ne SONT PAS SEULS et que des INTELLECTUELS ont FORGE les idées qu’ils ont – eux-mêmes – entrevu de façon NON CONCEPTUELLE….
    Faites un sondage parmi des paysans pauvres….
    DEMANDEZ – LEUR : méritez-vous 20 000 F CFA par adulte à partir de 14 ans ?
    méritez-vous une part supplémentaire de 10 000 FCFA par enfant de moins de 14 ans ?
    VOUS VERREZ LES REPONSES !!!!!
    LES PAYSANS TOGOLAIS SONT DEJA EGALITARISTES avant même qu’ils connaissent mes textes !!!
    POSEZ LEUR LA QUESTION :
    "êtes vous d’accord pour ECRASER LES SALAIRES DES DIPLÔMES" ?
    Car c’est la SEULE méthode pour DONNER 20 000 FCFA à tous !
    Vous verrez le RESULTAT !!!LES PAYSANS ET LEURS ENFANTS SONT DES EGALITARISTES !!!!

  • Piabalo Kamingh mes excuse delali et aux autres et surtout merci pour vos conseil
  • Delali Attiopou Yannick toutain…si vous aviez vecu au Togo dans la peau d’un etudiant togolais vous comprendriez que 20.000 ne peut etre le maximum… Rien que pr une chambre en cite U ils deboursent pres de 45% de la dite bourse. Derrière le systeme LMD les opblige a faire eux même leur copies… Vous savez combien ca coute. Il n’y a pas de salles info digne de ce nom, et jusqu’a peu le wifi etait payant. 20.000 au Togo ne permet même pas de vivre decemment.. Je ne vous parlerai même pas de manger. Vous savez quel est le prix du bol de riz et de mais??? Nous ne sommes plus dans les années 80 monsieur.. Et l’inflation malheureusement ne nous a pas epargne… Ah oui! Ajoutez a vos 20.000 les frais de deplacements pr ceux qui ne vivent pas sur le campus….
  • Yanick Toutain Delali Attiopou
    J’ignore si vous avez fait des études d’économie…. mais, à tout le moins, vous savez diviser…
    Si la richesse disponible par personne est de 20000 FCFA, vous pouvez bien comprendre que ceux qui ont PLUS le VOLENT à ceux qui ont MOINS….T
    En conséquence de quoi, si 20000 FCFA ne sont pas SUFFISANTS….
    vous devez avoir COMPASSION pour les 70, 80 90? % qui – mécaniquement – ont MOINS que ces 20 000 FCFA….
  • Yanick Toutain On entend souvent la FORMOISIE des VILLES se plaindre des PRIX….
    MAIS les prix augmentent à CAUSE des SALAIRES de la formoisie des villes !!!
    Si les formois diplômés touchaient 20000 FCFA, les prix des LOYERS dégringoleraient aussitôt !!!
  • Delali Attiopou Oui Yannick Toutain j’ai fait des etudes d’economie… Et je ne crois pas en la logique socialiste voire communiste adepte du partage du gateau… Que chacun vive avec peu? Pendant que les occidentaux viennent investir et s’en mettre plein les poches? L’Afrique est une terre riche.. Un paradis pour tout investisseur averti. Si 20.000 cfa ne suffit pas il faut créer la richesse manquante et non reduire la majorite a vivre avec 15.000 pour "partager equitablement"…. Le Togo a les moyens de se développer… Il ne se les donne pas… Et il a besoin de se reveiller. Mon pays a potentiellement les moyens d’aligner son smic a 50.000 mais il faut qu’il ait une politique de developpement durable ambitieuse… Le point ou nous nous rejoignons c’est l’agriculture.. C’est le secteur qu’il faut développer en premier. Il faut enrichir les petits producteurs afin qu’ils consomment et mettent du carburant dans la machine economique… Pas "diviser le gateau"… Et surtout ne me taxez pas de captitaliste… Ce discours est passe de mode.. Vous vivrez avec 30 euros par mois au togo vous???? Si oui alors je vous met au defi… Achetez un billet et je vous offre une bourse de 20.000 cfa par mois pendant 1 an.
  • Delali Attiopou :-) je suis même capable de lancer une collecte pour vous offrir le billet, juste pour que vous ayez une idee exacte de ce que c’est que vivre au Togo avec 20.000 par mois.
  • Jean-Claude Adzalla Debat tres interessant. Je constate que Yanick Toutain et Delali Attiopou sont dans deux logiques completement differentes. L’un s’adresse a la cause l’autre aux efets et les remedes pour juguler ses effets la. Quoique je comprenne que l’etre humain fonctionne refleci rarement en dehors de ses realites environmentales, je garde beaucoup de respect pour ceux qui osent concevoir une realite different, quelle qu’elle soit. Je ne penses pas qu’ils faut balayer du revers de la main l’argumentaire de Yanick Toutain, dont je salue d’ailleurs l’erudition politique, les acquis sociaux et egalitaires de nos systemes economiques et politiques aujourd’hui ont ete obtenus parce que des gens ont eu a penser comme lui. Sans etre economiste (mais avec une connaissance tres pousse en la matiere), je vois mal pourquoi je vais maintenir le loyer de mes chambres a louer a Kpogan a 10.000 quand je sais que le SMIG est a 50.000… -et apres c’est pour ramener la rengaine, se plaindre du pouvoir d’achat – Ce n’est que du bon sens. Et le fait de ne pas etre Togolais ne lui enleve en rien la capacite de tenir un risonnement sur le Togo ou sur l’Afrique…a nous de savoir differencier la bonne graine de l’ivraie.
  • Delali Attiopou Jean Claude nous be balayons pas de la main l’argumentaire de Yannick Toutain, nous nous posons de serieuses questions sur les chances de realisations de sa strategie. Car si je me trompe ce qui nous interesse au prime abord n’est pas une etude empirique pour comparer les strategies mais de trouver et au plus vite des solutions realisables vu l’urgence de la situation. Je ne pense pas que les prix augmentent juste parce que les revenus augmentent. Les prix augmentent parce que nous vivons dans une realite economique ou ne somme pas en autarcie. Celui qui construit sa maison pour la louer ne la construit plus au prix d’il y a 10 ans. Le ciment a augmente, les materiaux aussi.. Ce parametre il ne le contrôle pas.. Et il n’est pas sur que le gouvernement le contrôle non plus si il n’a pas la mainmise sur toute la chaine de production. Les loyers augmentent comme tout le reste depuis la tomate jusqu’au lait au savon au carburant et au gaz. Ce qui pousse le proprietaire ( sauf si c’est un arnaqueur) a augmenter ses prix c’est principalement cela. Ce qui pousse les gens a vouloir un smic plus eleve aussi… Les gens ralent contre la vie chere au Togo et ailleurs parce que les revenus ne suivent pas la même courbe que la hausse des prix. La pauvrete s’installe. Il y a 15 ans je pouvais vivre avec 20.000 aujourdh’ui je le repete je ne peux pas sauf si je le fais dans les pires des conditions arrivant a peine a nourrir ma famille. Il est la le quotidien de nos compatriotes. Envoyer leurs enfant le ventre vide a l’ecole pr qu’ils puissent au moins manger le soir. Parce que le salaire minimum ne suffit pas. Il est la le point de desaccord avec monsieur Toutain. Il faut reequilibrer la chose. 2togolais sur 3 en dessous du seuil de pauvrete… Il faut augmenter la richesse/revenu par habitant… Tout le reste suivra. Si a 50.000 le smic le bailleur loue a 15.000 voire 18.000 tant mieux car lui aussi augmente ses revenus et se degage une capacite de financement pour de nouveaux investissements… Il est temps que les africains fasse tourner leur marche… Jusque la ce n’est pas le cas parce qu’ils n’ont pas les moyens. Il est de notre devoir de le leur donner. Bien a toi :-) et monsieur Toutain tant que la question"Ignare" reste reglee une fois pour toute je suis disposee a comparer nos fiches. Et a apporter des precisions dans une discussion qui je l’espere sera constructive ;-)
  • Jean-Claude Adzalla Delali Attiopou, bien que je comprenne l’argumentaire "from the books", je ne la partage pas. C’est la spirale productivisme et croissance dans laquelle le monde entier est engouffre. La crise economique aujourd’hui est la pour nous reveiller mais nous feignons de dormir et repetons les memes erreurs qui ont conduit plus d’une fois a la faille du systeme de productivisme et de profit. Je refuse de croire que c’est la seule solution seulement parce qu’elle s’impose a nous. Des alternatives existent surement mais notre orgueil, notre comfort nous pousse a ne pas les explorer. La mort de Sankara nous rapelle bien qui nous sommes. Quand il a supprime les privileges de l’elite que Yanick Toutain appelle la Formoisie, l’oppositon immediate est venue de son propre camp. Reconnaissons que nous avons peur de ceux qui nous sortent de notre comfort de pensee ou notre comfort materiel et autres privileges. Je ne suis pas communiste, je ne suis pas utopiste mais je constate seulement que peu de decisions politiques et economiques de notre temps se basent sur des principes egalitaires. Ce serait naif de ma part de ne pas apprecier les conjectures globales qui affectent le cout des comodities, quoique pour moi, le vrai probleme se trouve ailleurs. Il se trouve au niveau des reponses que nous y apportons. Je suis desole, mais je ne partages pas l’argument economiste base sur le maintien d’un systeme d’exploitation d’une classe par l’autre…et qui fait des considerations dites sociales une concession a la masse. Sur le court terme c’est vrai, cela peut ressembler a un paliatif mais nous nous enfermons ainsi, chaque jour un peu plus dans cette spirale infernale sans issue…Je suis certain qu’il y a une alternative, il nous appartient a nous tous de la rever. Je pense qu’il est possible de voir un monde ou les considerations egaitaires sont au centre de l’argumentaire economique et non la bequille qui aide a perdurer un systeme pervers. Je crois que c’est cela le sens de la reflexion que partage Yanick ici.
    6 septembre, 12:30 ·aiment · 2
  • Yanick Toutain Lire cela
    ++
    La mort de Sankara nous rapelle bien qui nous sommes. Quand il a supprime les privileges de l’elite que Yanick Toutain appelle la Formoisie, l’oppositon immediate est venue de son propre camp.
    ++
    à un mois et une semaine de l’anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara me RECHAUFFE LE COEUR !!!
    MERCI MERCI Jean-Claude Adzalla
    J’ajouterai juste ceci – QUI FERAI BIEN RIRE AMILCAR CABRAL :
    QUI JE SUIS ?
    "un suicidé membre de la petite-bourgeoisie intellectuelle"mon article il y a un an
    dimanche 16 octobre 2011
    Thomas Sankara, proto-égalitariste, il combattait la formoisie et la proto-formoisie compradores (Il y a 24 ans, le crime de Blaise Compaoré)
    http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/10/thomas-sankara-proto-egalitariste-il.html

  • Yanick Toutain Jean-Claude Adzalla a écrit
    ".Je suis certain qu’il y a une alternative, il nous appartient a nous tous de la rever. Je pense qu’il est possible de voir un monde ou les considerations egaitaires sont au centre de l’argumentaire economique et non la bequille qui aide a perdurer un systeme pervers. Je crois que c’est cela le sens de la reflexion que partage Yanick ici."En effet
    1° je pense que la LUTTE des CLASSES existe mais n’est pas le MOTEUR NUMERO UN
    2° la principale lutte OPPOSE les Innovants aux Répétants…
    Et oppose les travailleurs innovants et répétants aux Parasite…
    J’appelle cela la LUTTE DES STRATES
    3° Pour que les Innovants prennent le LEADERSHIP, il faut qu’ils GUERISSENT DE LEUR PATHOLOGIE CONSUMERISTE et RENONCENT à consommer PLUS que le PIB disponible (mondial ou local) en PASSANT ALLIANCE AVEC LES PAYSANS, les SDF, les PAUVRES de tous les pays…

    Le pourquoi conceptuel étant le paiement à chacun des DROITS D’AUTEURS ANCESTRAUX !!! et donc 1000 euros chacun 656000 Fcfa par mois….

    Pour l’Afrique, il faut FINIR la REVOLUTION ANTI-ESCLAVAGISTE en enchainant sur les REVOLUTIONS anticapitaliste, antiformoise (commencée par Sankara) et antiinnovoise contre les RACKETTEURS SACEM et autres….
    CELA S’APPELLE LA REVOLISATION
    Révolution de CIVILISATION…
    (proche conceptuellement de la "révolution permanente" de Marx, de Trotsky et Parvus)

  • Delali Attiopou Jean Claude et Yannick.. Il ne s’agit pas de "from the books" ni de reproduire ce qui a conduit aux derives actuelles… Ce n’est la quete de croissance ou d’enrichissement en lui même qui a conduit au declin du modèle economique occidental tel que nous le voyons actuellement. Ce sont les leviers utilises qui furent mauvais et sur ce point on est d’accord. Mais dans l’Afrique et le Togo d’aujourdh’hui qui saurait faire l’economie de créer de la croissance en enrichissant les agents. De facon tres pratique 2/3 ne mangent pas a leur faim. Ces 2/3 sont du secteur agricole… Ne mangeant pas a leur faim ces 2/3 ne contribuent que faiblement a L’enrichissement collectif. La quete de l’enrichissement et du developpement n’est pas une mauvaise chose. Pouvons nous au moins partir de ce postulat avant de discuter des moyens a mettre en oeuvre??? faut-il s’atteler a faire augmenter le revenu par. Habitant oui ou non ? :-). Monsieur Toutain ai-je besoin de vous rappeler que Marx et Trotsky ne luttaient pas rellement pour un ideal de liberte??? :-))
  • Piabalo Kamingh hummmmmmmmmmmmmmmmmm
  • Delali Attiopou Yannick toutain.. J’adhere a la majorite du programme economique de Sankara . Des solutions alternatives il y en a. Plus proches de nous des economistes faconnes par le systeme vous me direz comme Dambisa moyo et d’autres economistes africains ont ose mettre le doigt la ou ca fait mal… Le financement de la croissance par la dette et proposer des strategies alternantives. Plus proche de nous au Togo nous avons Edem Kodjo qui a ecrit dans les années 80 un livre dont les theses developpes sont plus que d’ectualite. De tout temps l’aspiration des peuples a ete de progresser et de prosperer. Leur enlever cela equivaut a les frustrer et a la longue c’est ce qui a detruit les regimes communistes… La liberte a laquelle nous aspirons est aussi d’avoir le choix de vivre une vie simple et modeste ou de se balader. En lamborghini…. Qu’il soit de droite ou de gauche tout extreme reste une forme de totalitarisme et d’oppression.
  • Piabalo Kamingh tout cet tas d’écrit est tellement logique même qu’on ne doute d’un pousse de l’esprit mur des auteurs mais dans la réalité c’est comme construire des maisons en commençant par les toits donc
  • Delali Attiopou :-) pour commencer… Par le commencement. Demandons ni si l’enseignement via les ecoles et universite sont. En adequation avec le syteme que nous pronons. Si Oui il faut se donner les moyens de le faire…. Et se poser la question de savoir combien ca coute d’offrir un sytsteme performant aux etudiants??? Ils sortent parce qu’ils ne s’en sortent pas… Demandez leur comment ils vivent et ils vous le diront… La priorite est de faire pression pas juste pour que les tranches de 2011 soient payees. Il faut que les etudiants puissent aller negocier avec des chiffres. Qui devront etres inscrits au budget! Que ce soit faure qui reste ou qui parte le togo de 2013 continuera a presenter des bugdets, malheureusement a devoir payer ses dettes sauf si nous avons quelqu’un d’assez "fou" pr stopper l’hemoragie, mais alors il faudra trouver le moyen de s’autofinancer. L’assemblee va avancer le vote de la loi de finance 2013… C’est maintenant qu’il faut appuyer sur ces choses…
  • Piabalo Kamingh yooooooooooooooooooooooo maniwa hé bilaba rinan
  • Eminence Wiyao Tcha-Katanga gna kpém nlé eyaa song , n’niwa? gnané gnèdé hassi nzi etchèyou eyaaaa !!!!!matchatchi
  • Jean-Claude Adzalla Delali Attiopou, Dambisa Mboyo n’a pas propose d’alternative economique (du moins dans Dead Aid), bien au contraire, elle encourage les etats a restructurer leurs economies de facon a integrer l’economie de marche et pouvoir se financer sur les marches au lieu de dependre de l’aide pubique qu’elle accuse de tous les maux. Franchement de la premiere a la derniere page, elle m’a laisse sur ma faim. Cette histoire a fait et continue de faire beaucoup de bruits mais je me demande bien pourquoi car somme toute, rien de nouveau… Je ferai ma critique de l’oeuvre au besoin.
    L’objectif de l’education est de developper un capital humain et la qualite de ce capital humain devrait etre en adequation avec l’orientation de developement et/ou les aspirations d’un etats a faire face a ses engagement et garantir la prosperite de ses administres. Dont en ce qui concerne l’importance a accorder a l’education, cela ne souffre d’aucune discussion. Maintenant les moyens…est-ce que cela passe par l’augmentation de leur bourse scolaire pour le mettre au niveau du SMIG (je deteste ce concept)…j’en doute tres fort. Je penses qu’il y a d’autres facons de rendre la vie scolaire et estudiantine agreable et non onereuse. Certains ont, bien plus que d’autres besoin de bourses scolaire…ceux la, il est indispensale de mettre en place des structures pour leur venir en aide. L’attribution indiscriminee de bourses a tous les etudiants sans consideration de leur situation economique est selon moi une inegalite en soi. Ceci dit l’education devrait couter 0 CFA (and I mean it). L’etat devrait s’nvestir totalement parce qu’il est le premier beneficiare de l’education de ses administres. Il existe des contraintes c’est vrai, mais je te rjoins que cela devrait etre la priorite des priorites…surtout pour un pays qui aspire a se developper.
    Mais je continue de soutenir mordicus que l’augmentation des bourses autant que l’indexation des salaires sur l’inflaion ou sur toute autre realite economique n’a de tout temps ete qu’une solution psychologique les causes restent et restent bien ailleurs.
    "L’aspiration des peuples est de progresser et de prosperer" mais parfois je me demande ce que c’est que le progres qui repose sur le materiel. Est-t-il possible d’envisager une forme de progres. Hier encore substituer le lait en poudre au lait maternel pour nourrir ses enfants etait du "progres" aujourd’hui c’est une abheration. Progres oui, mais empreint de valeurs autres que celles du CONSUMERISME qui, nous le savons aujourd’hui detruit la planete. C’est a mon avis l’un des grands defis de notre temps. Plus d’argent pour plus de pouvoir d’achat= TRIED AND FAILED…lets move on!
  • Piabalo Kamingh certain comme eminence me font rire
    6 septembre, 16:03 · J’aime
  • Yanick Toutain Delali Attiopou Monsieur Toutain ai-je besoin de vous rappeler que Marx et Trotsky ne luttaient pas rellement pour un ideal de liberte??? :-))
    DE QUELLE OFFICINE IMPERIALISTE SORTEZ VOUS PAREILLE NOUVELLE ?
    Si vous alliez consulter REELLEMENT les sources, vous pourriez constater que le "manifeste communiste" de Marx est GENTIMENT REFORMISTE… dans sa partie PROPOSITIONS CONCRETES…
    ++
    Cependant, pour les pays les plus avancés, les mesures suivantes pourront assez généralement être mises en application :Expropriation de la propriété foncière et affectation de la rente foncière aux dépenses de l’Etat.

    Impôt fortement progressif.

    Abolition de l’héritage.

    Confiscation des biens de tous les émigrés et rebelles.

    Centralisation du crédit entre les mains de l’Etat, au moyen d’une banque nationale, dont le capital appartiendra à l’Etat et qui jouira d’un monopole exclusif.

    Centralisation entre les mains de l’Etat de tous les moyens de transport.

    Multiplication des manufactures nationales et des instruments de production; défrichement des terrains incultes et amélioration des terres cultivées, d’après un plan d’ensemble.

    Travail obligatoire pour tous; organisation d’armées industrielles, particulièrement pour l’agriculture.

    Combinaison du travail agricole et du travail industriel; mesures tendant à faire graduellement disparaître la distinction entre la ville et la campagne.

    Education publique et gratuite de tous les enfants. Abolition du travail des enfants dans les fabriques tel qu’il est pratiqué aujourd’hui. Combinaison de l’éducation avec la production matérielle, etc.
    http://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/00/kmfe18470000b.htm

    LE SIMPLE FAIT QUE MARX PROPOSE UN "impot progressif" EST LA PRÉVU QU’IL N’A PAS COMPRIS LA NÉCESSITÉ DE L’EGALITARISME…
    En effet, si l’impôt est PROGRESSIF c’est que les REVENUS SONT INEGAUX !!!

  • Yanick Toutain Quant à Trotsky, si je lui reconnais des MERITES IMMENSES – à commencer par sa proposition d’un délégué révocable pour 1000 en 1905 et son concept actualisé de Marx de REVOLUTION PERMANENTE – concept qui est la MATRICE de notre concept de REVOLISATION….
    …. pour autant, sur la nécessité de L’EGALITARISME IMMEDIAT…. dans son ouvrage "La révolution permanente", il écrit de GROSSES BETISES"
    De ce point de vue, je SUIS BIEN PLUS PROCHE DE ERNESTO CHE GUEVARA qui refusait les "STIMULANTS MATERIELS"…
    Je ne suis pas pour les STIMULANTS,je suis pour la CULPABILISATION MORALE DES CRETINS MALADES DE PATHOLOGIE CONSUMERISTE !!!
    ET QUI DETRUISENT LA TERRE !!!!
  • Yanick Toutain Delali Attiopou"Demandons ni si l’enseignement via les ecoles et universite sont. En adequation avec le syteme que nous pronons."NON ARCHI NON

    Delali Attiopou " Si Oui il faut se donner les moyens de le faire…. "

    LES MOYENS SONT POLITIQUES
    1° ABOLIR LES DIPLÔMES
    2° VERSER UN SALAIRE EGAL DE 20000 FCFA dès 14 ans
    3° INSTAURER L’ENTRAIDE OBLIGATOIRE ENTRE TOUS LES ELEVES
    Je l’ai pratiquée pendant 17 ans. (1974-1991)…. LA PRODUCTIVITE PEDAGOGIQUE EST GIGANTESQUE …
    Et je le constate encore depuis que Julie Amadis est devenue assistante pédagogique puis professeur des écoles en élémentaire…
    ET QU’ELLE L’IMPOSE AUSSI AUX ELEVES…. QUI TRES RAPIDEMENT DEMANDENT EUX-MEMES A PRATIQUER CETTE ENTRAIDE…
    https://www.google.fr/search?q=%22julie%20amadis%22%20entraide&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&source=hp&channel=np

    Delali Attiopou "Et se poser la question de savoir combien ca coute d’offrir un sytsteme performant aux etudiants??? "

    RIEN DE PLUS
    La totalité des EXPORTATIONS (dont le prix sera augmenté grâces à des OPEPs du coton et de toutes les ressources) SERVIRA A DES IMPORTATIONS contenant de la PRODUCTIVITE HISTORIQUE
    DES MACHINES OUTILS, des ORDINATEURS, des OUTILS PEDAGOGIQUES….. etc…
    A TERME, chaque togolais, chaque Africain devra avoir ACCES A INTERNET….

  • Yanick Toutain Pour alléger le débat avec Ysrael, je n’ai pas insisté sur le fait que mon PRINCIPAL TRAVAIL depuis 1974 a consisté à PRÉPARER CETTE RÉVOLUTION PÉDAGOGIQUE….
    En particulier en ARITHMÉTIQUE….
    http://www.youtube.com/watch?v=KVxWR1gbZTo
    Ajoutée par MaterialisteYT le 22 juin 2009Une vidéo pour comprendre en moins de 6 minutes l’aburdité de la continuité. La vidéo donne les explications fondamentales sur les "courbes", les escaliers, les dérivées, les primitives, les intégrales.Et pour pouvoir comprendre ce qui se cache derrière les absurdités des "clowns titrés professeurs" que sont la quasi totalité des profs de maths de lycées et de collèges. Une vidéo à regarder avec un stylo et une feuille avec des petits carreaux. La vidéo numéro 2 explique les puissances, les racines et les logarithmes.

    TESTEZ CETTE VIDÉO AUPRÈS DE N’IMPORTE QUEL ENFANT DE DIX ANS….
    Vous constaterez que ces notions qui semblent devoir être réservées à des élèves de terminales sont, en réalité, des notions parfaitement accessibles à n’importe quel enfant depuis le plus jeune âge….
    EN FAIT LA FORMOISIE PRÉTEND RÉSERVER A UNE ELITE ce qui pourrait ÊTRE ACCESSIBLE A L’ENSEMBLE DE LA POPULATION….

  • Yanick Toutain LE TRAVAIL (équivalent à celui que j’ai fait pour l’arithmétique – les mathématiques) A DEJA ETE FAIT POUR CE QUI CONCERNE LA LECTURE
    Paulo Freire avait prouvé dans les années 60 au Brésil que la LECTURE EST ACCESSIBLE A TOUTE LA POPULATION….
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paulo_Freire
    +++
    "L’engagement social et éducatif de Freire augmente avec les années. En 1958, il présente un rapport, l’Éducation des adultes et les populations marginales : les problèmes des Mocambos qui innove en ce qui a trait à l’éducation permanente des adultes. Selon lui, cette éducation doit se fonder sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture appliquée au vécu quotidien des apprenants. Selon Freire, la lecture et de l’écriture ne doivent plus fonctionner comme outils culturels de domination. Ainsi, il insiste pour éliminer la structure hiérarchique de l’éducation, laquelle favorise la domination du professeur sur ses élèves tant par le pouvoir que par le savoir. Dans une perspective démocratique, l’éducation doit se réaliser avec la personne. Pour obtenir un tel fonctionnement, il faut que apprenants et enseignants s’engagent, collaborent, participent, prennent des décisions et soient, en ce qui a trait à l’éducation, responsables tant socialement et politiquement. Écrit dans une forme inhabituelle, le rapport contribue à le cataloguer comme éducateur progressiste.Freire et ses collaborateurs présentent la vie politique quotidienne à travers la lecture et l’écriture, se détachant ainsi de la façon traditionnelle d’enseigner la lecture et l’écriture, c’est-à-dire décontextualisée et instrumentale. Ils pensent que chaque citoyen doit prendre part aux décisions politiques. Ils gagnent ainsi l’attention des pauvres et éveillent l’espoir d’améliorer leur vie. Les paysans commencent à éliminer l’indifférence et le fatalisme qui les habitent, mais les grands propriétaires fonciers et les militaires ne voient pas cette réforme d’un bon œil.

    En avril 1964, un coup d’État renverse le gouvernement et tous les mouvements progressistes sont éliminés. Paulo Freire se retrouve derrière les barreaux pour activités « subversives ». Pendant 70 jours, il est interrogé sans relâche. C’est l’événement déclencheur qui l’incite à entreprendre la rédaction de l’ouvrage l’Éducation comme pratique de la liberté. Il y analyse les raisons de son échec de changement politique au Brésil. Peu après, le pouvoir l’expulse au Chili, où il travaille pendant cinq ans à un programme d’alphabétisation. À cette époque, l’UNESCO reconnaît les efforts du Chili pour enrayer l’analphabétisme.

    À la fin des années 1960, Freire entre en contact avec une autre culture : celle des révoltes étudiantes, de la lutte pour l’intégration des Noirs et de l’opposition à la guerre du Viêt Nam aux États-Unis. Il est professeur invité au Centre d’études en éducation et développement de l’Université d’Harvard. Ces agitations sont une révélation pour Freire : il se rend compte que la répression et l’exclusion des défavorisés de la vie politique et économique ne sont pas limitées aux pays du Tiers-Monde. Cela l’amène à élargir sa définition du Tiers-Monde, lequel n’est plus géographique, mais bien politique."

  • Koffi Vendredi @Yanick Toutain vous dites: " LES MOYENS SONT POLITIQUES 1° ABOLIR LES DIPLÔMES 2° VERSER UN SALAIRE EGAL DE 20000 FCFA dès 14 ans". Comment peut on abolir les diplomes au XXIe siecle? Vous nous ramenez a la prehistoire! Vous ne trouvez pas vos reflexions amusantes? Even a toddler with a wet diaper will threw this idea in a trash can
  • Yanick Toutain Pour cette deuxième vidéo (puissances, racines et logarithmes) le "record" était de 6 ans….
    http://www.youtube.com/watch?v=3q-ZkBxUyNc&feature=relmfu
    FACILE ET FASTOCHE 2 puissances, racines, logarithmes
    une petite fille qui entre en GRANDE SECTION de maternelle au mois de septembre, était âgée de 4 ans 3/4 en août…
    Elle a réussi avec succès les exerces de la vidéo….
    EN DESSINANT les ARBRES ET EN COMPTANT le nombre de BRANCHES QU’ELLE AVAIT DESSINEES…
    C’est la PREUVE QUE TOUT JEUNE TOGOLAIS DE 6 ANS SERAIT PARFAITEMENT CAPABLE DE DESSINER CES ARBRES….
    Pendant la révolution, on DEMANDERA A DES MILITANTS MENUISIERS DE CONSTRUIRE des ARBRES identiques sur TOUTES LES PLACES DE VILLAGE TOGOLAIS, BURKINABES etc…..
  • Yanick Toutain Koffi Vendredi
    en réponse à vos PROPOS MEPRISANTS+++@Yanick Toutain vous dites: " LES MOYENS SONT POLITIQUES 1° ABOLIR LES DIPLÔMES 2° VERSER UN SALAIRE EGAL DE 20000 FCFA dès 14 ans". Comment peut on abolir les diplomes au XXIe siecle? Vous nous ramenez a la prehistoire! Vous ne trouvez pas vos reflexions amusantes? Even a toddler with a wet diaper will threw this idea in a trash can
    +++

    LE BOURRICOT A BESOIN D’UNE CAROTTE POUR AVANCER…. l’impérialisme vous a TRANSFORME EN BOURRICOT !!!
    Nous, panafricanistes égalitaristes DONNERONS ENVIE à la JEUNESSE TOGOLAISE d’ACQUERIR DU SAVOIR….. POUR LE PLAISIR personnel, pour le PLAISIR du PARTAGE dans l’entraide….. et pour le PLAISIR DE POUVOIR INNOVER GRÂCE A CE SAVOIR !!!!
    Sans qu’il y ait UNE RECOMPENSE pour BOURRICOT…

  • Yanick Toutain Jean-Claude Adzalla
    ++
    L’objectif de l’education est de developper un capital humain
    ++
    100% OK
    ++
    et la qualite de ce capital humain devrait etre en adequation avec l’orientation de developement et/ou les aspirations d’un etats a faire face a ses engagement et garantir la prosperite de ses administres.
    ++
    JE FAIS CONFIANCE AU LIBRE CHOIX DES CONSTRUCTEURS DE CE CAPITAL : les élèves SE CHOISISSENT LEUR FORMATION
    Si ce qu’ils veulent APPRENDRE n’existe pas au Togo…. ils DEMANDERONT ENTRAIDE INTERNATIONALE…
    +++
    Dont en ce qui concerne l’importance a accorder a l’education, cela ne souffre d’aucune discussion.
    ++
    100% OK
    ++
    Maintenant les moyens…est-ce que cela passe par l’augmentation de leur bourse scolaire pour le mettre au niveau du SMIG (je deteste ce concept)…j’en doute tres fort.
    +++
    20000 FCFA POUR TOUS ….
    les chômeurs SONT des ELEVES sans OUTILS
    Que les autres élèves AILLENT LEUR DONNER LES OUTILS
    +++
    Je penses qu’il y a d’autres facons de rendre la vie scolaire et estudiantine agreable et non onereuse.
    +++
    C’est JOUISSIF D’APPRENDRE ET D’INNOVER…
    Mes élèves SORTAIENT EN RETARD à 16h30…. ils auraient eu envie que la JOURNEE SE PROLONGE !!!+++
    Certains ont, bien plus que d’autres besoin de bourses scolaire…ceux la, il est indispensale de mettre en place des structures pour leur venir en aide. L’attribution indiscriminee de bourses a tous les etudiants sans consideration de leur situation economique est selon moi une inegalite en soi.
    ++
    DE TOUTE FAÇON LEURS PARENTS SERONT "EGALITARISéS à 20000 FCFA AUSSI !!!
    +++
    Ceci dit l’education devrait couter 0 CFA (and I mean it). L’etat devrait s’nvestir totalement parce qu’il est le premier beneficiare de l’education de ses administres.
    +++
    Si le CITOYEN CONTRÔLE L’INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE, les moyens nécessaires à l’école AURONT le même STATUT que les MACHINES OUTILS
    https://www.google.fr/search?num=100&hl=fr&newwindow=1&client=firefox-a&hs=Xgf&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&channel=np&q=r%C3%A9volisation+%22investissement+d%C3%A9mocratique%22&oq=r%C3%A9volisation+%22investissement+d%C3%A9mocratique%22&gs_l=serp.3…2080781.2089494.0.2090676.44.16.0.0.0.0.344.1986.2j6j3j1.12.0…0.0…1c.1.w4iI73yxz0Y
    Par exemple, chaque citoyen recevra 6000 FCFA par mois pour INVESTIR dans les PROJETS des AUTRES…
    +++

    Il existe des contraintes c’est vrai, mais je te rjoins que cela devrait etre la priorite des priorites…surtout pour un pays qui aspire a se developper.
    +++
    100% OK
    +++
    Mais je continue de soutenir mordicus que l’augmentation des bourses autant que l’indexation des salaires sur l’inflaion ou sur toute autre realite economique n’a de tout temps ete qu’une solution psychologique les causes restent et restent bien ailleurs.
    +++
    Oui mais ce sont bel et bien les SUR SALAIRES et les REVENUS SCANDALEUX qui ENCHERISSENT LES PRIX DU LOCATIFS et de la consommation…
    +++
    "L’aspiration des peuples est de progresser et de prosperer" mais parfois je me demande ce que c’est que le progres qui repose sur le materiel.
    ++
    UN "PROGRES" QUI DETRUIT LA TERRE ET FAIT MOURIR 3 MILLIONS DE BEBES AFRICAINS PAR AN !!!
    +++
    Est-t-il possible d’envisager une forme de progres. Hier encore substituer le lait en poudre au lait maternel pour nourrir ses enfants etait du "progres" aujourd’hui c’est une abheration. Progres oui, mais empreint de valeurs autres que celles du CONSUMERISME qui, nous le savons aujourd’hui detruit la planete.
    +++
    OK !!!!!!!!!
    +++
    C’est a mon avis l’un des grands defis de notre temps. Plus d’argent pour plus de pouvoir d’achat= TRIED AND FAILED…lets move on!
    ++

    LE SEUL PROGRES VERITABLE C’EST LE BUT : 7 ou 8 MILLIARDS DE TERRIENS devenus INNOVANTS
    Innovants découvreurs
    Innovants inventeurs
    Innovants créateurs

  • Yanick Toutain C’est quand il défend des thèses semblables à celles défendues par Delali Attiopou que Léon Trotsky écrivait des bêtises
    +++
    Mais le conflit s’accusait de plus en plus entre la réalité et le programme du communisme de guerre: la production ne
    cessait de baisser, non seulement par suite des conséquences néfastes des hostilités, mais aussi parce que le stimulant de
    l’intérêt individuel faisait défaut aux producteurs. La ville demandait aux campagnes du blé et des matières premières, sans leur
    donner en échange plus que des vignettes colorées appelées argent à cause d’une vieille habitude. Le moujik enterrait ses
    réserves. Le gouvernement envoyait des détachements d’ouvriers armés saisir les grains. Le moujik semait moins..
    http://www.marxists.org/francais/trotsky/livres/revtrahie/rt_pdf.zip
    TROTSKY LA REVOLUTION TRAHIE
    +++
    LE STIMULANT MATERIEL ?
    Il est en train de parler de la façon dont la FORMOISIE DES VILLES VOLAIT LE FORMARIAT DES CAMPAGNES!!!
  • Yanick Toutain IDEM
    ++
    Des "emprunts forcés" trop considérables étouffaient
    pourtant le stimulant du travail: le paysan, ne croyant pas à la félicité future, répondait aux réquisitions de blé par la grève des
    semailles. Des emprunts trop minimes menaçaient d’entraîner la stagnation: ne recevant pas de produits industriels, les paysans
    ne travaillaient plus que pour la satisfaction de leurs propres besoins et revenaient aux anciennes formes de l’artisanat. Les
    divergences de vues commencèrent dans le parti sur la question de savoir ce qu’il fallait prendre aux campagnes pour l’industrie
    afin de s’acheminer vers un équilibre dynamique. Les questions concernant la structure sociale des campagnes compliquèrent le
    débat. Au printemps de 1923, le représentant de l’opposition de gauche1, qui d’ailleurs ne portait pas encore ce nom, parlant au
    congrès du parti, montra l’écart entre les prix de l’industrie et ceux de l’agriculture au moyen d’un diagramme inquiétant. Ce
    phénomène reçut alors l’appellation de "ciseaux", qui devait plus tard entrer dans le vocabulaire mondialphénomène reçut alors l’appellation de "ciseaux", qui devait plus tard entrer dans le vocabulaire mondial. Si, disait le rapporteurl’industrie continue à être en retard, les ciseaux s’ouvrant toujours davantage, la rupture entre les villes et les campagnes deviendra inévitable.
    Les paysans distinguaient nettement entre la révolution agraire démocratique accomplie par les bolcheviks et la politique
    de ceux-ci tendant à donner une base au socialisme. L’expropriation des domaines privés et de ceux de l’Etat apportait aux ruraux
    plus d’un demi-milliard de roubles-or par an. Mais les paysans perdaient cette somme, et bien au-delà, à cause des prix élevés de
    l’industrie étatisée. Tant que le bilan des deux révolutions, la démocratique et la socialiste, solidement réunies par le noeud
    d’Octobre, se soldait pour les cultivateurs par une perte annuelle de plusieurs centaines de millions de roubles, l’alliance des deux
    classes demeurait problématique. Le morcellement de l’agriculture, hérité du passé, augmentait du fait de la révolution d’Octobre;
    le nombre des parcelles était passé dans les dix précédentes années de 16 à 25 millions, ce qui accroissait naturellement la
    tendance de la plupart des paysans à ne satisfaire que leurs propres besoins. Telle était l’une des causes de la pénurie des
    produits de l’agriculture.
    +++
    ON ENCORE EN TRAIN DE PARLER DE VOL commis CONTRE les paysans par la TECHNIQUE des PRIX élevés pour les PRODUITS NON AGRICOLES….
  • Jean-Claude Adzalla Je ne partage pas a 100% tes positions mais au moins toi tu fais avancer la reflexion. Apprendre a penser autrement, a innover, voila la grande lecon que je tire de cette discussion. Merci l’ami…je te reviendrai quand j’en serai un peu plus sur ce que tu defends…je m’en vais m’instruire. Edifinat somme toute!
    6 septembre, 18:46 · aime  · 1
  • Yanick Toutain Nouvelle bêtise de Trotksy
    ++
    Inutile de dire que l’inflation signifiait le prélèvement d’un impôt extrêmement lourd sur les masses laborieuses. Quant à ses
    avantages pour le socialisme, ils sont plus que douteux. L’appareil de la production continuait, il est vrai, à croître rapidement, mais
    l’efficacité économique des vastes entreprises nouvellement construites était appréciée d’après les critères de la statistique et non
    d’après ceux de l’économie. Commandant au rouble, c’est-à-dire lui donnant arbitrairement divers pouvoirs d’achat dans les
    diverses couches de la population, la bureaucratie se priva d’un instrument indispensable à la mesure objective de ses propres
    succès et insuccès. En l’absence de comptabilité exacte, absence masquée sur le papier par les combinaisons du "rouble
    conventionnel", on en arrivait en réalité à la perte du stimulant individuel, au bas rendement du travail et à une qualité plus basse
    encore des marchandises.
    +++
    Le problème de l’OUVRIER russe ce n’est pas le fait qu’il aurait besoin d’une CAROTTE POUR TRAVAILLER, une carotte comme celle que réclame Koffi Vendredi ….
    C’est le fait que la FORMOISIE PRIVILÉGIÉE laisse les PRIX s’ENVOLER en laissant les BAS SALAIRES pour les NON DIPLÔMES !!!
    C’est la classe de Delali Attiopou qui est en train de ROULER les sans formation des villes….
  • Yanick Toutain merci Jean-Claude
    Je vous engage, si l’aspect conceptuel vous intéresse, à consulter le BLOG théorique Révolisation et surtout le dictionnaire
    http://brevactu.com/2012/09/04/togo-agitation-semi-agitation-et-propagande/
    Ici vous aurez la liste des principaux en complément de l’article
  • Yanick Toutain Ce que cache ces propos abscons, c’est le FAIT que Staline LUTTAIT CONTRE L’EGALITARISME en favorisant les AMIS RUSSES 1927 de Koffi Vendredi et de Delali Attiopou
    ++
    Il semble aujourd’hui presque invraisemblable que la bureaucratie ait, tout en déclarant la guerre à l’"anonymat" et à
    l’"égalitarisme" dans le travail, c’est-à-dire au travail moyen payé d’un salaire "moyen" égal pour tous, envoyé "au diable" la Nep, en
    d’autres termes l’évaluation monétaire des marchandises, y compris la force de travail. Rétablissant d’une main les "normes
    bourgeoises", elle détruisait de l’autre le seul instrument utile. La substitution des "magasins réservés" au commerce et le chaos
    des prix faisaient nécessairement disparaître toute correspondance entre le travail individuel et le salaire individuel; et le stimulant
    de l’intérêt personnel était tué chez l’ouvrier.
    ++
    L’INTERET PERSONNEL DE L’OUVRIER était surtout de POUVOIR participer aux DECISIONS dans l’usine…
    C’est à dire de LUTTER CONTRE L’AUTRE BETISE de TROTSKY – Bêtise consistant à laisser les DIRECTEURS DE LA HAUTE FORMOISIE DIRIGER TOUS SEULS LES ENTREPRISES….
    Ce débat PREFIGURE aussi le débat à Lomé : qui dirige les entreprises, les ateliers et dans les campagnes : QUI DIRIGE les PLANTATIONS ?
    Quels seront les dirigeants après l’AFRICATION DE L’ECONOMIE ?
  • Yanick Toutain Une nouvelle fois, la citation suivante montre que Koffi et Delali Attiopou sont BIEN PLUS TROTSKYSTES que moi en matière de PRIVILEGES FORMOIS ABUSIFS
    ++
    Le régime soviétique a incontestablement eu dans sa première période un caractère beaucoup plus égalitaire et moins
    bureaucratique qu’aujourd’hui. Mais son égalité était celle de la misère commune. Les ressources du pays étaient si restreintes
    qu’elles ne permettaient pas de détacher des masses des milieux tant soit peu privilégiés. Le salaire "égalitaire", en supprimant le
    stimulant individuel, devenait un obstacle au développement des forces productives. L’économie soviétique devait sortir quelque
    peu de son indigence pour que l’accumulation de ces matières grasses que sont les privilèges devint possible. L’état actuel de la
    production est encore très loin d’assurer à tous le nécessaire. Mais il permet déjà d’accorder des avantages importants à la
    minorité et de faire de l’inégalité un aiguillon pour la majorité. Telle est la raison première pour laquelle l’accroissement de la
    production a jusqu’ici renforcé les traits bourgeois et non socialistes de l’Etat. Cette raison n’est pas la seule. A côté du facteur
    économique qui commande dans la phase présente de recourir aux méthodes capitalistes de rémunération du travail, agit le
    facteur politique incarné par la bureaucratie elle-même. De par sa nature, celle-ci crée et défend des privilèges. Elle surgit tout au
    début comme l’organe bourgeois de la classe ouvrière. Etablissant et maintenant les privilèges de la minorité, elle s’attribue
    naturellement la meilleure part: celui qui distribue les biens ne s’est encore jamais lésé. Ainsi n’ait du besoin de la société un
    organe qui, dépassant de beaucoup sa fonction sociale nécessaire, devient un facteur autonome et en même temps la source de
    grands dangers pour tout l’organisme social
    +++
  • Yanick Toutain les gens qui ont FONDé le STALINISME EN RUSSIE ce sont les FORMOIS qui défendaient une IDEOLOGIE FORMOISE
    +++
    Il est tout à fait incontestable que la situation de la couche supérieure de la classe ouvrière et surtout de ceux qu’on appelle
    les stakhanovistes, s’est sensiblement améliorée au cours de l’année écoulée; la presse relate en détail combien de complets, de
    paires de chaussures, de gramophones, de vélos et même de boîtes de conserves les ouvriers décorés ont pu s’acheter. On
    découvre par la même occasion combien ces biens sont peu accessibles à l’ouvrier ordinaire. Staline dit des causes qui ont fait
    naître le mouvement Stakhanov: "On s’est mis à vivre mieux, plus gaiement. Et quand on vit plus gaiement, le travail va mieux." Il y
    a une part de vérité dans cette façon optimiste, propre aux dirigeants, de présenter le travail aux pièces: la formation d’une
    aristocratie ouvrière n’est en effet devenue possible que grâce aux succès économiques antérieurs. Le stimulant des
    stakhanovistes n’est pourtant pas la "gaieté", mais le désir de gagner davantage. Molotov a modifié dans ce sens l’affirmation de
    Staline: "L’impulsion vers un haut rendement du travail est donnée aux stakhanovistes par le simple désir d’augmenter leur salaire."
    En effet, toute une catégorie d’ouvriers s’est formée en quelques mois, que l’on a surnommés les "mille", car leur salaire dépasse 1
    000 roubles par mois. Il y en a même qui gagnent plus de 2 000 roubles, alors que le travailleur des catégories inférieures gagne
    souvent moins de 100 roubles.
    La seule amplitude de ces variations de salaires établit, semble-t-il, une différence suffisante entre l’ouvrier "notable" et
    l’ouvrier "ordinaire". Cela ne suffit pas à la bureaucratie. Les stakhanovistes sont littéralement comblés de privilèges. On leur donne de nouveaux logements, on fait des réparations chez eux; ils bénéficient de séjours supplémentaires dans les maisons de repos et
    les sanatoriums; on leur envoie à domicile, gratuitement, des maîtres d’école et des médecins; ils ont des entrées gratuites au
    cinéma; il arrive qu’on les rase gratuitement ou en priorité. Beaucoup de ces privilèges paraissent intentionnellement consentis
    pour blesser et offenser l’ouvrier moyen. L’obséquieuse bienveillance des autorités a pour cause, en même temps que l’arrivisme,
    la mauvaise conscience: les dirigeants locaux saisissent avidement l’occasion de sortir de leur isolement en faisant bénéficier de
    privilèges une aristocratie ouvrière. Le résultat, c’est que le salaire réel des stakhanovistes dépasse souvent de vingt à trente fois
    celui des catégories inférieures. Les appointements des spécialistes les plus favorisés suffiraient en maintes circonstances à payer
    quatre-vingts à cent manoeuvres. Par l’ampleur de l’inégalité dans la rétribution du travail, l’U.R.S.S. a rattrapé et largement
    dépassé les pays capitalistes!
    +++
    ON VOIT QUE LES SABOTEURS DE LA REVOLUTION RUSSE SONT LES MEME QUE LES VALETS DE LA BOURGEOISIE ESCLAVAGISTE EN AFRIQUE !!!
    LA CLASSE FORMOISE !!!
  • Yanick Toutain Un débat étonnant MODERNE qui résonne avec les propos ci-dessus de Jean-Claude Adzalla
    ++
    On peut douter que l’homme hautement civilisé veuille s’encombrer des médiocres superfluités du luxe. Mais il ne renoncera à aucune des conquêtes du confort. La fin immédiate du communisme est
    justement d’assurer à tous toutes les commodités. Mais, en U.R.S.S., la question de la propriété personnelle se présente pour le
    moment non sous ses aspects communistes, mais sous ceux de l’esprit petit-bourgeois. La propriété privée des paysans et des
    citadins non "notables" est l’objet d’un traitement arbitraire révoltant de la part de la bureaucratie inférieure, qui ne s’assure souvent
    quelque confort relatif que par ces moyens. L’accroissement de l’aisance du pays permet en ce moment de renoncer à la prise des
    biens personnels et engage même à en encourager l’accumulation, comme un stimulant à l’augmentation du rendement du travail.
    En même temps, et ce n’est pas négligeable, la loi qui protège l’isba, la vache et le sommaire mobilier du paysan, de l’ouvrier, de
    l’employé, légalise l’hôtel particulier du bureaucrate, sa villa, son auto et les autres "articles de consommation personnelle ou
    commodités" qu’il s’est approprié grâce au principe socialiste: "de chacun selon ses forces, à chacun selon son travail". Et l’auto du
    bureaucrate sera mieux défendue, n’en doutons pas, par la loi fondamentale, que la charrette du paysan.
    ++
    TOUT CE QUI EST ECRIT SUR LE "PETIT-BOURGEOIS" RUSSE DE 1927-1936 est – de façon drolatique – semblable au formois compradore des bureaucraties africaines !!!
  • Yanick Toutain Là on voit que ma DECOUVERTE de 1993 – la formoisie, classe formoise exploiteuse, aurait pu ETRE FAITE par TROTSKY
    ++
    Le salaire "selon le travail" est en réalité calculé dans l’intérêt du travail "intellectuel" au détriment du travail manuel et surtout du travail non qualifié. Il est une cause d’injustice, d’oppression et de contrainte pour la majorité, de privilège et de "bonne vie" pour la minorité.
    +++
    LA BASE DU STALINISME C’EST LE POUVOIR DE LA CLASSE FORMOISE !
  • Koffi Vendredi @Yanick Toutain you know what? EDUCATION IS THE KEY and "no child shouldn’t be left behind to grow potato and create a group of 25 goofy farmers. Il noud faut une education de qualité, des etudes superieures et surtout donner la chance a tous les enfants sans distinction d’en beneficier. Celui qui a créé ce site facebook vous et moi nous echangeons, ce n’est pas un paysan qui s’est entouré de 25 delegués revocables!
  • Yanick Toutain JE VIENS ENFIN DE TROUVER DANS LE TEXTE LE PASSAGE dans lequel se TROUVE la PRINCIPALE BÊTISE énoncée par Trotsky
    ++
    L’émulation, dont les racines plongent dans la biologie, demeure sans nul doute en régime communiste – épurée de l’esprit de lucre, de l’envie et des privilèges – le moteur le plus important de la civilisation. Mais dans une phase plus proche, préparatoire, l’affermissement réel de la société socialiste peut et doit se faire non selon les humiliantes méthodes du capitalisme arriéré auxquelles recourt le gouvernement soviétique, mais selon des moyens plus dignes de l’homme libéré et avant tout sans la trique du bureaucrate. Car cette trique est elle-même le legs le plus odieux du passé. Il faudra la briser et la brûler publiquement pour qu’il soit possible de parler de socialisme sans que le rouge de la honte vous monte au front!
    ++
    L’EMULATION ?
    je me sens "émulé" par personne depuis plus de 20 années que JE TRAVAILLE SANS JAMAIS TOUCHER AUCUN SALAIRE !!!
    Les satisfactions du chercheur n’ont besoin d’AUCUNE EMULATION !!!
  • Yanick Toutain @Koffi Vendredi @Yanick Toutain you know what? EDUCATION IS THE KEY and "no child shouldn’t be left behind to grow potato and create a group of 25 goofy farmers. Il noud faut une e…Voir plus
  • Delali Attiopou @yannick toutain je viens de rentrer et je vois que la discussion va bon train…. :-) le temps de me poser et de lire à tête reposée vos interventions, j’apporterai les précisions si nécessaires. hum Koffi Vendredi… je ne te reconnais plus.. :-)

18 étapes pour mettre en place une véritable taxe carbone libéral-égalitariste (des préconisations de décembre 2009)

par Yanick Toutain
décembre 2009

 

1° Un Africain touche un ticket carbone égal à 1,8 kilos de carbone.

2° il le vend sur le marché. Pour une somme de 18 euros. (10 euros le kilo de carbone). Il a échanger son "droit à polluer" contre 18 euros.

3° 999 autres voisins vendent comme lui leur ticket quotiden.

4° Ces 1000 africains touchent donc 18000 euros de TAXE CARBONE.
(Je dis "taxe" parce ce que la vente de leurs tickets de rationnement, en monétarisant ces tickets en a transformé la valeur en "taxe carbone".

5° Ils vendent en fait un DROIT DE STOCKAGE carbone. Comme l’océan accepte 4 milliards de tonnes de carbone chaque année, c’est leur quota de stockage qu’ils vendent.
Remarquons – cela aura une importance cruciale cruciale quand le débat cessera d’être pollué par les ignares gouvernementaux et leurs alter égo de la gauche colonialiste – que ce droit de stockage est illimité dans le temps : L’Africain initial ne vend pas un droit de stockage annualisé. Il vend un droit de stockage pour …. mettons 50 ans.
Les 10 euros sont donc une sorte d’actualisation pour 50 ans d’une location annuelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Valeur_actuelle_nette://
Ce prix aura pour vocation d’augmenter jusqu’à un seuil intolérable économiquement.

6° Déplaçons nous vers la Chine (on aurait pu d’arrêter près d’un puits de pétrole en Arabie Saoudite, le principe est le même)

7° Une entreprise capitaliste chinoise possède un puits de charbon ….

Wikipédia : "En 2006, la Chine était le premier producteur mondial de charbon avec 2 380 millions de tonnes, suivie par les États-Unis (1 053) et l’Inde (447). Elle dispose de 12,6 % des réserves totales de charbon"

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_R%C3%A9publique_populaire_de_Chine#Les_ressources_du_sous-sol://

… ou un puits de pétrole

"Pétrole : 230 millions de tonnes, dont 70 % exploités en Chine, " (Wiki)

8° Elle va vouloir extraire du pétrole de son sous-sol.
C’est à ce stade que la taxe carbone va s’incruster dans le bien matériel.
en effet
9° on sait que

"Un véhicule consommant 1 L d’essence va donc rejeter un peu plus d’un kilo d’eau et 2.3 kg de CO2. "

http://www.econologie.com/equation-de-combustion-articles-638.html://
Il est facile de calculer le fait que ces 2,3 kilos de CO2 (dioxyde de carbone) contiennent 0,63 kilos de carbone.
(la fraction pour ce calcul est 12 / ( 12 + 2 * 16) . Cette fraction équivaut à C/ (C + 2 * O )

10° Comme on va simplifier l’exemple en accolant l’usine de raffinage au puits de pétrole, le capitaliste chinois sait donc que pour 1 litre d’essence qu’il va mettre sur le marché, ce seront 0,63 kilos de carbone qui seront émis dans l’atmosphère, il va falloir qu’il paye la taxe carbone équivalente.

11° soit donc un prix de 10 euros pour un kilo de carbone.

12° une règle de trois (résumée à une multiplication) va donc nous donner un montant de 6,3 euros de taxe carbone pour UN LITRE d’essence qui sortira de la raffinerie de cet extracteur de pétrole.

13° cette taxe est UN DROIT A EXTRAIRE qui correspond à UNE AUTORISATION A STOCKER LE CARBONE DANS L’OCEAN.

14° Dans le cas qui nous intéressait au début, les 1000 africains ont vendus au marché ou au capitaliste chinois pour 18 000 euros de taxe carbone.

15° Ce capitaliste a donc le droit de mettre sur le marché (18 000/10) 1800 kilos, 1,8 tonnes de CO2.
Soit donc 2870 litres d’essence.
Car le litre d’essence, dès la raffinerie est renchéri de 10 euros de taxe.

16° Le fabriquant de "jean chinois" cher à l’UMP aura donc une contrainte extraodinaire qui va peser sur lui : va-t-il passer à l’énergie solaire ou perister – stupidement – à extraire le carbone du sous-sol chinois.
La réponse est facile à deviner : la loi du développement inégal et combiné (de Léon Trotsky) va inciter la Chine à devenir le premier pays à énergie solaire de la Terre.

17° Idem pour le porte-containeur.
Il devra modifier son énergie (solaire ou … retour à la voile)

18° dans le cas contraire, le prix à l’arrivée en France sera grevé de la taxe carbone de l’énergie de fabrication et de l’énergie de distribution (de transport)

Sur un mur de débat de la Révolution Togolaise, le débat écologique est posé par un cousin.
Après avoir recadré le débat, je l’invite à consulter mes textes anciens sur le sujet.
C’est dans cette recherche que la liste ci-dessus m’est apparue dans un article ancien.

mercredi 30 décembre 2009

Elle a le mérite de préciser chacune des étapes du processus. Lire aussi.

 

Le professeur Cola Bo et la chaise vide du maréchal Pétain

une blague #GnassingbéDEGAGE
signée Yanick Toutain
sur le mur Facebook Alafia
10/9/2012

    •  
    • Yanick Toutain Paris Juillet 1942
      PCC Jean-Müss Paye Limpo Abo Loré
      Le boycott et la politique de la chaise vide pratiqués par le général de Gaulle et le CNR ne payent pas même si souvent ça parait être la meilleure solution. Malgré les déboires répétés de précédents dialogues, au lieu de refuser de parler au président de l’Etat Français – notre vénéré maréchal Pétain, je crois que le CNR et ses alliés FFI et FTP devraient demander plutôt des concertations préparatoires de bas niveau avec le pouvoir. Ces concertations peuvent avoir lieu pendant même que le CNR prépare clandestinement des manifestations contre la Gestapo et les SS et met la pression sur le régime d’alliance avec la Grande Allemagne du chancelier Adolf Hitler.La triste réalité est que les protestations ne feront pas tomber le régime du maréchal Pétain. J’ai d’ailleurs été surpris de voir que les stratèges de la résistance le savent bien. Le professeur Cola Bo qui est le vice président de la fédération international des amis de l’Allemagne a été cité ce weekend dans le New York Times reconnaissant que bien que le peuple peut "affaiblir le régime Pétain", elle a très peu de chance de le faire tomber."Affaiblir le régime" sans obtenir de changement quelconque serait tout simplement une punition infligée au Français lambda et seulement au Français lambda. Notre histoire très récente en témoigne.

Je répondais au droitier compradore togolais qui avait écrit :

Le boycott et la politique de la chaise vide ne paye pas même si souvent ça parait être la meilleur solution. Malgré les déboires répétés de précédents dialogues, au lieu de refuser de parler au régime, je crois que le CST et ses alliés devraient demander plutôt des concertations préparatoires de bas niveau avec le pouvoir. Ces concertations peuvent avoir lieu pendant même que le CST bat les pavés et met la pression sur le régime.

La triste réalité est que les protestations ne feront pas tomber le régimeTogolais. J’ai d’ailleurs été surpris de voir que les stratèges de l’ANC le savent bien. Le professeur Comi Toulabor qui est le vice président de la fédération international de l’ANC a été cité ce weekend dans le New York Times reconnaissant que bien que la rue peut "affaiblir le régime", elle a très peu de chance de le faire tomber.

"Affaiblir le régime" sans obtenir de changement quelconque serait tout simplement une punition infligée au Togolais lambda et seulement au Togolais lambda. Notre histoire très récente en témoigne.

EXTRAIT DE WIKIPEDIA

Pétain et Hitler à Montoire

Après avoir affecté pendant trois mois de rester neutre dans le conflit en cours entre l’Axe et le Royaume-Uni, Pétain engage personnellement et officiellement, par son discours radiodiffusé du 30 octobre 1940, le régime de Vichy dans la collaboration116,113, suite à l’entrevue de Montoire du 24 octobre 1940, durant laquelle il rencontra Hitler117. Cette « poignée de main de Montoire », sera par la suite largement diffusée aux actualités cinématographiques, et exploitée par la propagande allemande.

Certes, l’armistice avait permis, en un premier temps, de limiter l’occupation allemande à la moitié nord et ouest du territoire. Mais l’autonomie de la zone sud est toute relative, car Pétain, avec ou sans discussion préliminaire, plie le plus souvent devant les exigences des autorités allemandes, quand son gouvernement ne va pas spontanément au-devant de celles-ci.

Cette collaboration d’État entraîne plusieurs conséquences. Le maréchal, alors que son prestige reste immense, s’interdit de protester, au moins publiquement, contre les exactions de l’occupant et de ses auxiliaires français ou contre l’annexion de fait, contraire à la convention d’armistice, de l’Alsace et de la Moselle. Aux parlementaires des trois départements, qu’il reçoit le 4 septembre 1942 alors que commence l’incorporation massive et illégale des malgré-nous dans la Wehrmacht, il ne conseille que la résignation. La veille, il avait fait remettre par Laval une protestation officielle, qui resta sans suite. Lors de l’exécution en octobre 1941 des otages français à Châteaubriant, qui soulève l’indignation générale, Pétain a des velléités secrètes de se constituer lui-même comme otage à la Ligne de démarcation, mais son ministre Pierre Pucheu l’en dissuade vite au nom de la politique de collaboration, et le maréchal ne fait finalement de discours que pour blâmer les auteurs d’attentats et appeler les Français à les dénoncer. Au printemps 1944 encore, il ne condamne jamais les déportations, les rafles et les massacres quasi-quotidiens, se taisant par exemple sur le massacre d’Ascq. Par contre, il ne manque pas de dénoncer « les crimes terroristes » de la Résistance ou les bombardements alliés sur les objectifs civils. Il encourage les membres de la Légion des volontaires français (LVF) qui combattent en URSS sous l’uniforme allemand, leur garantissant dans un message public qu’ils détiennent « une part de notre honneur militaire ».

Togo : En août, Gnassingbé avec sa #GestapoFranceàfric réprimait : "L’étudiant Kamingh Piabalo de l’UK menacé par la milice de Faure Gnassingbé" (un article par Alain Simouba provenant de liberte-togo.com)

Une republication de l’article
par Alain SIMOUBA
provenant de Liberte.Togo
12/8/2012

 

Quand les sbires de la #GestapoFranceàfric poursuivaient le leader étudiant Kamingh Piabalo, je ne le connaissais pas.
Ce n’est qu’en ce mois de septembre que nous eumes l’occasion d’échanger…. nos désaccords…

La justice en Afrique, ce sera la révolution panafricaine égalitariste qui la mettra en place

 

Un débat entre Yanick Toutain et  Piabalo Kamingh
3/9/2012

J’ai eu cet après-midi, un échange épistolaire sur facebook (groupe Alafia) avec un lecteur nouveau Piabalo Kamingh . Il présente le portrait de Fidel Castro en bannière quand je valide l’opinion de Benigno quant à la responsabilité de Castro dans la mort du Che. Pour autant, malgré nos divergences, des points de convergences ont permis le dialogue : la nécessité de la libération de l’Afrique semble être la passerelle qui nous rapproche. Mon premier texte est un commentaire répondant à Charles Le Bon Vodounon

 

Je lui faisais, ensuite, réponse dans un article du 4/9/2012

Togo : agitation, semi-agitation et propagande

En réponse aux questions d’un cousin togolais, j’ai été amené à donner une version concrète aux “formules algébriques” que je donnais jusqu’à présent. En particulier sur le niveau du salaire unique que le PIB actuel du Togo permettrait de distribuer immédiatement.

Yanick Toutain ‎@Piabalo Kamingh “hummmmmmmmmmmmmmmm tjrs yannick surprend et que preconiser vous dans le cas du togo ”

YT : voici ma réponse non algébrique (comme aurait dit Léon Trotsky)

A cette époque, son avatar au visage de Fidel Castro me donnait bizarre impression. Existait-il même réellement ?
La réponse se trouvait dans la presse togolaise….

Vous avez dit civisme des forces de l’ordre au Togo?

L’étudiant Kamingh Piabalo de l’UK menacé par la milice de Faure Gnassingbé PDF Imprimer Envoyer
Écrit par LIBERTE
Dimanche, 12 Août 2012 13:00

            Suite au meeting que le Collectif ‘’Sauvons le Togo’’ a tenté d’organiser à Kara le week-end dernier et qui a été avorté du fait de la mauvaise foi et la mauvaise volonté du pouvoir en place, l’étudiant en semestre 4 d’histoire à l’Université de Kara (UK), militant du Mouvement des Républicains Centristes (MRC) et membre du CST a été sérieusement menacé à Kara. Il a été menacé d’enlèvement au point qu’il n’a dû son salut qu’à un départ précipité de Kara.

De sources concordantes, depuis ce samedi 4 août 2012, Kamingh Piabalo a vu son domicile sis dans le quartier Adabawéré encerclé par des miliciens avec pour mission de procéder à son enlèvement. Son seul tort, c’est d’avoir œuvré aux côtés du CST pour la préparation du meeting de Kara. Pourtant, le pouvoir a officiellement donné mission à Ahoomey-Zunu de veiller au respect des droits de l’opposition. Comment peut-on poursuivre des citoyens qui militent aux côtés de l’opposition et vouloir les faire enlever tout en prônant le respect des règles de démocratie ?

Plusieurs personnes dont même des miliciens, ont nommément cité un certain Mushud Boukari, directeur de ‘’La Voix de la Kozah’’ comme étant le commanditaire de cette basse besogne. L’étudiant qui a réussi à rallier la capitale depuis quelques jours et que nous avons rencontré ce mercredi a été formel : « C’est bien lui qui a envoyé des miliciens à mon domicile ». Nous tenons à bien mentionner que toutes nos sources confirment que c’est Mushud qui, en marge de son travail de ‘’journaliste’’ opère en tant que milicien ou l’un des responsables de la milice de Faure Gnassingbé, a ordonné de tout faire pour enlever l’étudiant Kamingh Piabalo.

A tout prendre, si d’aventure il arrivait quelque chose de mal à cet étudiant de l’Université de Kara ou si ses parents venaient à perdre ses traces, la personne et l’unique à laquelle il faudra se référer pour le retrouver sera bien Mushud Boukari, directeur de ‘’La Voix de la Kozah’’. Il est à Lomé en ce moment et il faudra que sa sécurité puisse être garantie, afin qu’il retourne à Kara pour finir en toute quiétude cette année académique qui s’achève.

Il n’est pas normal que pour des meetings du parti de Faure Gnassingbé ou autres manifestations organisées par UNIR (distribution de billets de banque, T-shirts, casquettes et autres), aucun militant, aucun responsable de l’opposition ne versent dans des provocations, et que l’on assiste par contre à des comportements de gens primitifs du côté du pouvoir. Il est temps que dans notre pays, des êtres humains arrêtent de se comporter à l’égard de leurs semblables exactement comme le feraient des bêtes sauvages.

Alain SIMOUBA

Yanick Toutain, la meilleure agence matrimoniale du Togo

Une blague subtile par Yanick Toutain – blague incomprise !
7/9/2012

Yanick Toutain Yanick Toutain = la meilleur agence matrimoniale du Togo !!!!

Delali Attiopou wow! Yanick Toutain, je suis impressionnée, donc il vous arrive de parler d’autre chose que de la France Afrique ? :-)))

Quand je parle de Franceàfric certain(e)s membres de la formoisie compradore m’en font le reproche; quand je parle de recherche fondamentale en sciences ou en pédagogie, un silence géné s’ensuit.
Mais quand je fais blague anti-Franceàfric anti-formoisie compradore on me fait compliment !!!
Un compliment….indu !

(C’est aussi l’occasion de populariser la Elikia -le premier smartphone africain - petit frère de la La Way-C, la première tablette africaine et le concept de lutte des strates appliqué au continent africain.
Le débat a dérivé vers le niveau togolais – en FCFA – du PIB local consommable et l’arrogance ignorante de la formoisie et proto-formoisie locale à vouloir manger dans l’assiette du paysan)

VOILA COMMENT CE DEBAT AVAIT COMMENCE :

CETTE AFRIQUE QUI GAGNE
Vérone Mankou,Concepteur congolais de la première tablette africaine, la Way-C vient de lancer le premier smartphone africain, Elikia.

- La Way-C, la première tablette africaine
http://www.youtube.com/watch?v=o04uaU1MsqM
- Facebook: http://www.facebook.com/tablettevmk
- Site web: http://www.vmktech.com/

  • 9 personnes aiment ça.
    • Yanick Toutain

      Si ces Innovants se CONTENTENT définitivement de CONSOMMER en restant au NIVEAU du PIB de leur pays et de CONSACRER le SURPLUS à leur projet sous le CONTRÔLE de l’INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE, ils seront le FLAMBEAU de l’Afrique…
      En effet,

      le PANAFRICANISME EGALITARISTE, s’il prend position, dans la lutte des classes en FAVEUR DES CLASSES SPOLIATEES…. considère en même temps que la LUTTE DES STRATES entre les Innovants, les Répétants et les Parasites est le VRAI MOTEUR DE L’HISTOIRE !
      Les militants panafricains égalitaristes sont des Innovants (découvreurs, inventeurs et créateurs) qui SE SONT GUERIS DE LA PATHOLOGIE CONSUMERISTE) et qui RECLAME UN SALAIRE EGAL à celui des PAYSANS…
      sans diplômes, sans droits d’auteurs, sans dividendes !!!!!!
    • Koffi Vendredi Yanick Toutain vous etes d’accord maintenant qu’a part l’agriculture, il faut surtout investir dans les NTIC en Afrique?
      il y a 17 heures via mobile aime· 1
    • Yanick Toutain

      Koffi Vendredi La France a 25 ANS de RETARD en matière de PEDAGOGIE SUR ORDINATEUR
      (j’écris bien 25 ans !!!)
      Ce que mes élèves faisaient en classe en janvier 1982 (il y a DONC plus de TRENTE ans) , ils sont MOINS de 15% à faire l’équivaent

      actuellement (en excluant les caractéristiques de Internet = les recherches encyclopédiques)
      MON LOGICIEL prototype primé en février 1987, consacré à MATHEMATIQUE, PROGRAMMATION EXPRESSION ECRITE etc…. nn’ai, en 2012 AUCUN EQUIVALENT…
      Il a été AGREE PAR LE MINISTERE en octobre 1987 mais René Monory le ministre et surtout son chef de cabinet Thierry Breton on transformé le plan Informatique pour tous (IPT) et la pédagogie sur ordinateur en CHAMPS DE RUINE….
      Tout cela cachait une VASTE ESCROQUERIE contre les FINANCES DU MINISTERE…

      LA QUESTION EST : POURQUOI LES ENSEIGNANTS (et les diplômés) ont LAISSé FAIRE ?

      PARCE QUE CEUX QUI ONT LE SAVOIR NE VEULENT PAS PARTAGER AVEC LES AUTRES !!!!!

    • Yanick Toutain LA PRIORITE DES PRIORITES C’EST LA FORMATION BASIQUE avec des CONCEPTS ELEVES…

      Apprendre les logarithmes en même temps que le passage de 9 à 10 (avant !!!)
      ET QUE TOUTE LA POPULATION APPRENNE EN MÊME TEMPS !!!

      il y a 17 heures aime · 1
    • Yanick Toutain IL FAUT DONC ABOLIR LES DIPLÔMES ET DONNER 20 000 FCFA à TOUT LE MONDE !!!!
    • Koffi Vendredi Ou trouver les 20.000F CFA a tout le monde et qu’est ce qu’un homme adulte peut faire avec $40 (30€) ?
      il y a 16 heures via mobile ·  · 2
    • Yanick Toutain

      Koffi Vendredi
      Si vous lisiez ATTENTIVEMENT mes articles vous sauriez d’où provient ce chiffre…
      IL EST LE PIB par personne au Togo…
      Quant aux adultes parents…
      Une famille de QUATRE ENFANTS (dont un de 15 ans) touchera

      2 fois 20 000 FCFA plus 20 000 FCFA plus trois fois 10 000 Fcfa
      Soit….4 parts et demie… (3 parts plus 3 demi-parts)
      SOIT DONC 90 000 FCFA…..
      Vos familles CONNAITRAIENT L’OPULENCE TOUT à COUP !!!

      Ce sont les RICHES BOURGEOIS, les RICHES FORMOIS et les RICHES INNOVOIS QUI EMPECHENT CE PARTAGE….

    • Delali Attiopou ‎Yanick Toutain, cette histoire de 20.000 francs par personne me ramène à ma question d’hier? pouvez-vous vivre avec 20.000 francs au TOgo?
    • Delali Attiopou hum! et avec 20.000 francs par mois, assurez vous que personne ne pourra acheter ce petit bijou…
    • Koffi Vendredi Une famille de 4 enfants touchera 90.000F et "nos CONNAITRAIENT L’OPULENCE TOUT à COUP !!!" Avez vous une idee sur le coup de la vie au Togo, le panier de la menagere, le loyer, la scolarite des enfants? je vous ai posé la question avant hier sous un autre angle mais vous n’aviez pas repondu: dans quel pays au monde avez vous vu un gouvernement distribué le PIB aux citoyens?
      il y a 16 heures via mobile ·aiment · 3
    • Delali Attiopou le cerf…hum! je ne sais pas ce que tu as mangé recemment mais …u’r talking the talk! and i love it.
      il y a 16 heures · aime · 1
    • Koffi Vendredi yes Delali, quand l’esprit est tranquille et zen il devient plus productif
      il y a 16 heures via mobile aime · 1
    • Delali Attiopou ‎:-) keep it up sir, à défaut de croire une femme, j’espère que ceux qui ont des oreilles entendront la voix du cerf… je suis complètement d’accord avec ton point de vue, alors je vais me taire et te laisser développer.
      il y a 16 heures ·aiment· 2
    • Yanick Toutain

      Koffi Vendredi Ce qui est fou (et plus encore en Afrique qu’en France) c’est la profonde IGNORANCE des DIPLÔMÉS pour les CONDITIONS de vie des PLUS PAUVRES….
      Quand le PIB par personne est EXACTEMENT de 20 000 FCFA selon les statistique o

      fficielles…
      +++
      http://brevactu.com/2012/09/04/togo-agitation-semi-agitation-et-propagande/
      source wiki pour 2010
      172 Togo Togo 441
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_%28nominal%29_par_habitant
      441 dollars convertis en FCFA sur le site
      http://www.forexticket.fr/fr/conversion/monnaie-USD-XOF
      230 169.51 pour une année
      et divisé par 12 mois = 19180,7925
      +++
      COMMENT VOULEZ-VOUS QUE LES GENS PUISSENT CONSOMMER PLUS QUE LE PIB DISPONIBLE ???
      Si vous donnez 30 000 FCFA à quelqu’un… il faut qu’un autre (que KOFFI VENDREDI NE CONNAIT PAS) se contente de 10 000 FCFA
    • Didi Kilo Trop d utopie economic et sociale. c est la porte ouverte a l autoritarisme . lol. les membres du comite central du parti Communist chinois sont bien plus riches que bcp d hommes d affaires du system capitalist. mao pleure
    • Delali Attiopou ‎Yanick Toutain… si on suit votre stratégie, on MEURT…CROISSANCE-PROGRES ça vous parle? donc si le PIB disponible est de 20.000 par personne il ne doit jamais augmenter???? :-)
      il y a 15 heures · aime· 1
    • Koffi Vendredi

      Yanick Toutain tout d’abord je vous tire chapeau pour la notion de PIB que vous avez mis au centre de la reduction de la pauvetré, en effet peu de politiciens togolais savent ceux qu’on appelle PIB et quel impact cela a sur le developpement

      economique. Mais contrairement a vous, je ne pense pas que distribuer 20.000F CFA par tete soit la solution. Il faut plutot partir d’un plan macro-economique qui offre l’opportunité a chaque citoyen de definir et de realiser son reve, de tracer son propre chemin. Et ceci passe obligatoirement par un systeme educatif solide et sans faille. On a beau distribuer 20.000F CFA par personne, mais s’il n’y a pas une idee d’entreprenariat qu’on les a inculquée, s’il n’y a pas une atmosphere propice pour l’investissement, s’il n’existe aucune institution etatique pour encourager et encadrer "les curiosités scientifiques et technologiques", notre frere n’inventerait pas ce smartphone Elikia qui fait aujourd’hui la fierte de tout un continent. Eh bien les paysans boufferont les 20.000F CFA en quelques jours faute d’une education ou d’une formation sur le developpement durable
      il y a 15 heures via mobile ·aiment 2
    • Delali Attiopou ‎Yanick Toutain, j’aimerais que nous précisions la notion de PIB. pour moi il n’est pas révélateur du revenu disponible pour les habitants du pays. Dans les pays Africains le PIB est constitué en grande partie par des Investissements étrangers…. je veux dire par la que la richesse créée sur un territoire, n’appartient pas forcément à ce territoire et donc à ses ressortissants
      il y a 15 heures ·aime · 1
    • Koffi Vendredi Delali j’ai fini par comprendre que Yanick Toutain a de tres bonnes idees et il associe souvent le developpement economique et la politique, ce qui est indiscutable.
      Mais ses idees sont ….. EN VRAC ce qui fait penser qu’il est utopiste
      il y a 11 heures via mobile · aiment 4
    • Didi Kilo ‎Koffi will you marry me? je serai ta biche et toi mon cerf. Trop bon ton commentaire.
      il y a 14 heures · aiment 2
    • Delali Attiopou ‎Didi Kilo gnawo? :-)
      il y a 12 heures aiment· 2
    • Koffi Vendredi voila, Didi tu as la reponse :)))
      il y a 11 heures ·aiment · 2

Les harkis franceàfric blogueurs de Gnassingbé rêvent du "bruit des casseroles" qui va "mettre à feu et à sang un pays qui revient de loin"

un commentaire par Yanick Toutain 7/9/2012

HA HA HA !!!

Le chef de la plantation Franceàfric a même des blogueurs à son service

"Au moment où le gouvernement togolais met tout en œuvre pour réduire la souffrance des togolais,"

Le harki de FHollande et de  toute la pourriture socialofasciste qui dirige la France en perpétuant l’OCUPATION MILITAIRE ESCLAVAGISTE de l’Afrique a des LARBINS pseudo-journalistes….
Ils ne reculent devant AUCUNE INVENTION :

"Manipulation, mensonge, appel à la haine, division ethnique, tout est bon pour ces messieurs et dames pour avoir le pouvoir."

Pour un peu, ils donneraient des CONSEILS militants :

"Après près d’une centaine de marche sans succès, les ennemis du Togo se sont regroupés au sein du Collectif Sauvons le Togo et suivants pour anéantir à tout prix les efforts du président de la République et son gouvernement."

Dans leur délire de larbins franceàfricains, ils vont même IMAGINER DES CASSEROLES INCENDIAIRES

"Il faut faire quelque chose », disaient ces derniers désemparés. Alors la dame aux imaginations fertiles qui exporte des expériences étrangères sans la moindre étude au préalable, demande au togolais de taper sur les casseroles pendant 10 minutes à midi tous les jours à partir de Lundi. Même ce petit exercice, les togolais ont refusé de s’y soumettre. Et pour cause, beaucoup ne comprennent pas la nécessité de mettre à feu et à sang un pays qui revient de loin et qui renoue avec la croissance et le développement."

"taper sur des casseroles" (je pense que c’est absurde)…. reviendrait à "mettre à feu et à sang un pays qui revient de loin"

Ceux qui reviennent de loin ce sont les BÉBÉS TOGOLAIS QUI NE SONT PAS MORTS CETTE ANNÉE !!!
Comme le montre mon dernier article, la GESTION ESCLAVAGISTE DU PAYS fait mourir les enfants 16 fois plus qu’en France, chez les MAÎTRES !!!
http://peuplevision.wordpress.com/2012/09/04/echec-en-bloc-du-cst-qui-a-entendu-sonner-de-casseroles/

L’article des harkis :

Echec en bloc du CST. Qui a entendu sonner de casseroles ?

peuplevision.wordpress.com

Ces harkis fascistes n’hésitent pas à utliser la technique Bush-Patriot Act pour criminaliser la juste rebellion du peuple contre ses bourreaux…

Pour exprimer leur ras-le-bol, les togolais ont  au cours d’une manifestation, soutenu la politique du chef de l’Etat et mis en garde la  jeunesse contre les intentions machiavéliques de ces terroristes.« Je pense que la marche des togolais pour soutenir le pouvoir  contre les actes de terrorisme et de gangstérisme de certains avocats et hommes politique aura deux mérites. 1- les togolais soutiennent la politique de Faure et ne sont pas prêts pour des révolutions fantoches. 2- On peut faire des manifestations pacifiques sans bruler des pneus ni provoquer les forces de l’ordre. J’espère qu’ils auront appris cette leçon de civisme. » Nous a confié un manifestant membre d’UNIR

Ils répondront – tous – de leurs actes !!!
Dès qu’un gouvernement de délégués nationaux révocables, la baudruche franceàfric se dégonflera et les pantins des marionnettistes venus de France s’effondreront – privés des ficelles qui les animent !!!

La tolérance au Togo : définition par la formoisie et définition pour les victimes de la #Franceàfric (16 est le ratio esclavagiste)

un constat par Yanick Toutain 7/9/2012

Suivant un lien de Sylvio Combey, je suis tombé sur un texte signé Jean-Baptiste ATTISSO et se concluant par

"L’Etat togolais  a donc une grande partition à jouer pour l’encrage de la tolérance au niveau des groupes et des individus. Manquer à cela serait une porte ouverte à l’intolérance."
(LES TOGOLAIS APPELS CULTIVER LA TOLRANCE)

La "tolérance" pour la formoisie compradore togolaise étant le climat consensuel dans lequel le partage du butin colonial se déroule entre la Franceàfric et ses directeurs de plantations locaux, il m’est venu un commentaire sur le blog en question :

Quelle est la tolérance du corps d’un petit bébé togolais à la malnutrition, aux conditions d’esclavage salarié auxquelles ses parents sont soumis….
Naturellement, je parle d’un bébé togolais enfant de paysans.
Pas d’un petit Faure issu d’une famille de la formoisie compradore ou de la bureaucratie formoise étatique.

Je ne vous parle pas des enfants des bandits.

Je parle de la tolérance du corps d’un petit bébé voué à la mort certaine… avant l’âge de un an..
Je vous parle des 19000 enfants de moins de 5 ans qui vont mourir cette année.
Je vous parles des 10% de bébés parmi les 19300 naissances de 2012.
Je vous parle des 6,6 % de bébés de moins de UN AN morts en 2010…
… à cause de la Franceàfric et de l’esclavage dont les Africains sont victimes…
Sur 19 bébés qui naissent, un meurt dans l’année…
Sur 19 femmes togolaises qui connaissent 9 mois de grossesse, seules 18 ne voient pas mourir leur enfant dans l’année….
La mort touche SEIZE FOIS PLUS LES BEBES TOGOLAIS que les bébés de France !!!
SEIZE FOIS !!!!
Le RATIO ESCLAVAGISTE !
Le tribut digne de Carthage versé par le peuple togolais aux DÉMONS DE LA FRANCE A FRIC !!!

Je vous parle de ceux dont le corps a été INTOLERANT AUX SOUFFRANCES….
Les formois de votre sorte veulent la tolérance en méprisant les souffrances des victimes du système pour lequel vous travaillez….

citation : « La tolérance est un concept riche en définitions. Tout de go, la tolérance n’est pas synonyme de pardon. Elle est généralement considérée comme une vertu car elle tend à éviter les conflits. « 

Nous sommes intolérants !
NOUS SOMMES DEFINITIVEMENT INTOLERANTS aux BARBARES ESCLAVAGISTES !!!
Nous panafricanistes égalitaristes nous ne tolérons pas un jour de plus ce pseudo-Etat togolais qui n’est qu’une plantation esclavagiste comme il en existait en 1850 aux USA dans les Etats du Sud.
Nous ne préconisons ni lutte armée comme John Brown, ni qu’un Lincoln du Nord vienne faire une guerre de quatre années contre le Sud.
Nous préconisons l’insurrection du peuple africain, du peuple togolais.
Nous préconisons la formation d’un gouvernement de délégués nationaux révocables.
Nous préconisons la construction de la délégation générale révocable.
A commencer par la formation de groupes de 25 délégateurs et la désignation de délégués de base.(un pour 25)

Nous préconisons la PLUS GRANDE INTOLERANCE envers la FORMOISIE COMPRADORE et son alliée, la proto-formoisie compradore tant qu’elle ne respecte ni les conseils d’Amilcar Cabral ni les mesures de Thomas Sankara et du Valère D. Somé de 1983 (DOP)

confer

NOTES ET COMPLEMENTS

voici les données

Taux de mortalité infantile (décès/1.000 naissances normales)

Country 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Togo 71,55 70,43 69,32 68,73 67,66 66,61 60,63 59,12 57,66 56,24 53,23 51,48
Définition de Taux de mortalité infantile: Cet indicateur donne le nombre de décès de nourrissons de moins d’un an dans une année donnée pour 1 000 naissances vivantes dans la même année; inclus est le taux de mortalité totale, et les décès par sexe, masculin et féminin. Ce taux est souvent utilisé comme un indicateur du niveau de santé dans un pays.

Données brut UNICEF

Indicateurs De Base Haut de la
page  
Classement selon le TMM5 24
Taux de mortalité des moins de 5 ans, 1990 147
Taux de mortalité des moins de 5 ans, 2010 103
Taux de mortalité infantile (moins d’un an), 1990 87
Taux de mortalité infantile (moins d’un an), 2010 66
Taux de mortalité néonatale, 2010 32
Population totale (milliers), 2010 6028
Nombre annuel de naissances (milliers), 2010 193
Nombre annuel de décès des moins de 5 ans (milliers), 2010 19
RNB par habitant (dollars É.-U.), 2010 440
Espérance de vie à la naissance (années), 2010 57
Taux d’alphabétisation des adultes (%), 2005-2010* 57
Taux nets de scolarisation à l’école primaire (%), 2007-2009* 95
Part du revenu des ménages (%) 2000-2010*, les 40 % les plus pauvres 16
Part du revenu des ménages (%) 2000-2010*, les 20 % les plus riches 47
Définitions et sources principales [popup]

Nutrition Haut de la
page  
% de nouveau-nés présentant une insuffisance pondérale à la naissance, (2006-2010*) 11
Initiation précoce à l’allaitement (%), (2006-2010*) 53
% d’enfants nourris au sein (2006-2010*), exclusivemen (<6 mois) 63
% d’enfants nourris au sein (2006-2010*), prenant déjà des aliments solides, semi-liquides ou mous (6-8 mois) 44
% d’enfants nourris au sein (2006-2010*), Bourris au sein à l’âge de 2 ans (20-23 mois) 64
% d’enfants de moins de 5 ans (2006-2010*) souffrant de, Insuffisance pondérale (OMS), modérée et grave 17
% d’enfants de moins de 5 ans (2006-2010*) souffrant de, Insuffisance pondérale (OMS), grave 4
% d’enfants de moins de 5 ans (2006-2010*) souffrant de, Émaciation (OMS), modérée et grave 5
% d’enfants de moins de 5 ans (2006-2010*) souffrant de, Retard de croissance (OMS), modérée et grave 30
Taux de couverture de la supplémentation en vitamine A (6-59 moins) 2010, couverture totale (%) 100
% de ménages consommant du sel iodé, (2006-2010*) 32
Définitions et sources principales [popup]

Santé Haut de la
page  
% de la population utilisant des sources d’eau potable améliorées, 2008, totale 60
% de la population utilisant des sources d’eau potable améliorées, 2008, urbaine 87
% de la population utilisant des sources d’eau potable améliorées, 2008, rurale 41
% de la population utilisant des installations d’assainissement améliorées, 2008, totale 12
% de la population utilisant des installations d’assainissement améliorées, 2008, urbaine 24
% de la population utilisant des installations d’assainissement améliorées, 2008, rurale 3
% de vaccins PEV réguliers financés par l’Etat, 2010, totale 8
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : TB, Vaccins correspondants : BCG 94
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : DTC, Vaccins correspondants : DTC1 97
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : DTC, Vaccins correspondants : DTC3 92
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : Polio, Vaccins correspondants : polio3 92
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : rougeole, Vaccins correspondants : rougeole 84
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : HepB, Vaccins correspondants : HepB3 92
Vaccination 2010, Enfants d’un an vaccinés contre : Hib, Vaccins correspondants : Hib3 92
Vaccination 2010, % de nouveaunés protégés contre le tétanos 81
% de moins de 5 ans présumés atteints d’une pneumonie et ayant consulté un agent de santé qualifié, 2006-2010* -
% d’enfants de moins de 5 ans présumés atteints d’une pneumonie et recevant des antibiotiques, 2006-2010* 41
% de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu, 2006-2010* 24
Paludisme 2006-2010*, % de ménages possédant au moins une moustiquaire imprégnée d’insecticide 56
Paludisme 2006-2010*, % de moins de 5 ans qui dorment sous une moutiquaire imprégnée d’insecticide 57
Paludisme 2006-2010*, % de moins de 5 ans atteints de fièvre et recevant des médicaments antipaludiques 34
Définitions et sources principales [popup]

VIH/SIDA Haut de la
page  
Prévalence estimative du VIH chez l’adulte 15-49 ans) (%) 2009 3.2
Nombre estimatif de personnes (de tous âges) vivant avec le VIH, 2009 (milliers), estimation 120
Nombre estimatif de personnes (de tous âges) vivant avec le VIH, 2009 (milliers), estimation basse 99
Nombre estimatif de personnes (de tous âges) vivant avec le VIH, 2009 (milliers), estimation haute 150
Transmission de la mère à l’enfant, Nombre estimatif de femmes (âgées de plus de 15 ans) vivant avec le VIH, 2009 (milliers) 67
Infections pédiatriques, Nombre estimatif d’enfants (âgés de 0 à 14 ans) vivant avec le VIH, 2009 (milliers) 11
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Prévalence du VIH chez les jeunes (%) 2009, total 1.5
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Prévalence du VIH chez les jeunes (%) 2009, hommes 0.9
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Prévalence du VIH chez les jeunes (%) 2009, femmes 2.2
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Connaissance d’ensemble du VIH (%), 2005-2010*, hommes -
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Connaissance d’ensemble du VIH (%), 2005-2010*, femmes 15
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Utilisation d’un préservatif lors des dernières relations sexuelles à risque (%), 2005-2010*, hommes -
Prévention chez les jeunes (15-24 ans), Utilisation d’un préservatif lors des dernières relations sexuelles à risque (%), 2005-2010*, femmes 50
Orphelins, Enfants(0-17 ans) orphelins du SIDA, 2009, estimation (milliers) 66
Orphelins, Enfants (0-17 ans) orphelins, toutes causes confondues, 2009, estimation (milliers) 240
Orphelins, Taux de fréquentation scolaire des orphelins, 2005-2010* 94
Définitions et sources principales [popup]

Éducation Haut de la
page  
Taux d’alphabétisation des jeunes (15-24 ans) (%), 2005-2010*, Hommes 85
Taux d’alphabétisation des jeunes (15-24 ans) (%), 2005-2010*, Femmes 68
Nombre pour 100 personnes, 2010, téléphones portables 41
Nombre pour 100 personnes, 2010, Utilisation d’Internet 5
Participation au pré-primaire, Taux brut de scolarisation (%), 2007-2010*, Hommes 7
Participation au pré-primaire, Taux brut de scolarisation (%), 2007-2010*, Femmes 8
Participation à l’enseignement primaire, Taux brut de scolarisation (%), 2007-2010*, Hommes 119
Participation à l’enseignement primaire, Taux brut de scolarisation (%), 2007-2010*, Femmes 111
Participation à l’enseignement primaire, Taux net de scolarisation (%), 2007-2010*, Hommes -
Participation à l’enseignement primaire, Taux net de scolarisation (%), 2007-2010*, Femmes -
Participation à l’enseignement primaire, Taux net de scolarisation (%), 2005-2010*, Hommes 91
Participation à l’enseignement primaire, Taux net de scolarisation (%), 2005-2010*, Femmes 87
Participation à l’enseignement primaire, Taux de survie en dernière année d’école primaire (%), 2006-2009*, Données admin. 69
Participation à l’enseignement primaire, Taux de survie en dernière année d’école primaire (%), 2005-2010*, Données de l’enquête 89
Participation à l’enseignement secondaire, Taux net de scolarisation (%), 2007-2010*, Hommes -
Participation à l’enseignement secondaire, Taux net de scolarisation (%), 2007-2010*, Femmes -
Participation à l’enseignement secondaire, Taux net de fréquentation (%), 2005-2010*, Hommes 52
Participation à l’enseignement secondaire, Taux net de fréquentation (%), 2005-2010*, Femmes 41
Définitions et sources principales [popup]

Indicateurs Démographiques Haut de la
page  
Population (milliers), 2010, under 18 2796
Population (milliers), 2010, under 5 863
Taux annuel d’accroissement démographique (%), ’1970-1990 2.8
Taux annuel d’accroissement démographique (%), 1990-2010 2.5
Taux annuel d’accroissement démographique (%), 2010-2030 1.8
Taux brut de mortalité, 1970 20
Taux brut de mortalité, 1990 14
Taux brut de mortalité, 2010 11
Taux brut de natalité, 1970 49
Taux brut de natalité, 1990 42
Taux brut de natalité, 2010 32
Espérance de vie à la naissance, 1970 45
Espérance de vie à la naissance, 1990 53
Espérance de vie à la naissance, 2010 57
Taux global de fécondité, 2010 4.1
% de la population urbanisée, 2010 43
Taux annuel moyen d’accroissement de la population urbaine (%), 1970-1990 4.5
Taux annuel moyen d’accroissement de la population urbaine (%), 1990-2010 4.3
Taux annuel moyen d’accroissement de la population urbaine (%), 2010-2030 3.2
Définitions et sources principales [popup]

Indicateurs Économiques Haut de la
page  
RNB par habitant (dollars É.-U.), dollars É.-U., 2010 440
RNB par habitant (dollars É.-U.), PPA en dollars É.-U., 2010 790
Taux annuel moyen de croissance du PIB (%), 1970-1990 -0.6
Taux annuel moyen de croissance du PIB (%), 1990-2010 0
Taux annuel moyen d’inflation (%), 1990-2010 4
% de la population en dessous du seuil international de pauvreté, 1,25 dollar É.-U. par jour, 2000-2009* 39
% des dépenses du gouvernement central (2000-2009*) affectées à : Santé -
% des dépenses du gouvernement central (2000-2009*) affectées à : Éducation -
% des dépenses du gouvernement central (2000-2009*) affectées à : Défense -
APD totale reçue en millions de dollars É.-U., 2009 499
APD totale reçue en % du RNB du pays bénéficiaire, 2009 18
Service de la dette en % des exportations de biens et de services, 1990 8
Service de la dette en % des exportations de biens et de services, 2009 13
Définitions et sources principales [popup]

Femmes Haut de la
page  
Espérance de vie des femmes en % de celle des hommes, 2010 105
Taux d’alphabétisation des femmes adultes en % de celui des hommes, 2005-2010* 63
Taux de scolarisation : femmes par rapport aux hommes (%), Taux brut primaire, 2007-2010* 94
Taux de scolarisation : femmes par rapport aux hommes (%), Taux brut secondaire, 2007-2010* 53
Taux de survie en dernière année primaire : femmes par rapport aux hommes (%), 2006-2009* 99
Taux d’emploi des contraceptifs (%), 2006-2010* 15
Taux de couverture pour les soins prénatals (%), Au moins une fois, 2006-2010* 87
Taux de couverture pour les soins prénatals (%), Au moins quatre fois, 2006-2010* 55
Taux de couverture pour les soins à l’accouchement (%), Personnel soignant qualifié, 2006-2010* 60
Taux de couverture pour les soins à l’accouchement (%), Accouchements en institution, 2006-2010* 67
Taux de couverture pour les soins à l’accouchement (%), Césarienne, 2006-2010* -
Taux de mortalité maternelle† , 2006-2010*, déclaré -
Taux de mortalité maternelle† , 2008, ajusté 350
Taux de mortalité maternelle† , 2008, risque de décès maternel sur la vie entière : 1 sur : 67
Définitions et sources principales [popup]

Protection de l’Enfant Haut de la
page  
Travail des enfants 2000-2010*, total 47
Travail des enfants 2000-2010*, garçons 44
Travail des enfants 2000-2010*, filles 49
Mariage d’enfants 2000-2010*, marié à l’âge de 15 ans 6
Mariage d’enfants 2000-2010*, marié à l’âge de 18 ans 25
Enregistrement des naissances 2000-2010*, total 78
Mutilations génitales féminines/excision 1997-2010*, prévalence, femmesa 4
Mutilations génitales féminines/excision 1997-2010*, prévalence, fillesb 0
Mutilations génitales féminines/excision 1997-2010*, attitudes, soutien à cette pratiquec 2
Justification de la violence envers les épouses 2002-2010*, garçons -
Justification de la violence envers les épouses 2002-2010*, filles 53
Discipline imposée par la violence++ 2005-2010*, total 93
Discipline imposée par la violence++ 2005-2010*, garçons 94
Discipline imposée par la violence++ 2005-2010*, filles 93
Définitions et sources principales [popup]

Le Taux du Progrès Haut de la
page  
Classement selon le TMM5 24
Taux de mortalité des moins de 5 ans, 1970 217
Taux de mortalité des moins de 5 ans, 1990 147
Taux de mortalité des moins de 5 ans, 2000 124
Taux de mortalité des moins de 5 ans, 2010 103
Taux annuel moyen de réduction (%), 1970-1990 1.9
Taux annuel moyen de réduction (%), 1990-2000 1.7
Taux annuel moyen de réduction (%), 2000-2010 1.9
Taux annuel moyen de réduction (%), 1990-2010 1.8
Réduction depuis 1990 (%) 30
Réduction depuis 2000 (%) 17
Taux annuel de croissance du PIB par habitant (%), 1970-1990 -0.6
Taux annuel de croissance du PIB par habitant (%), 1990-2010 0
Taux global de fécondité, 1970 7.1
Taux global de fécondité, 1990 6.3
Taux global de fécondité, 2010 4.1
Taux annuel moyen de réduction (%), 1970-1990 0.6
Taux annuel moyen de réduction (%), 1990-2010 2.2
Définitions et sources principales [popup]

Adolescents Haut de la
page  
Population d’adolescents (âgés de 10-19 ans), Total (en milliers), 2010 1393
Population d’adolescents (âgés de 10-19 ans), Adolescents en proportion de la population totale (%), 2010 23
État matrimonial, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui sont mariés ou en union (2000-2010*) %, Garçons -
État matrimonial, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui sont mariés ou en union (2000-2010*) %, Filles 12
Âge au 1er accouchement, Femmes âgées de 20-24 ans ayant accouché avant l’âge de 18 ans (%), 2000-2010* 19
Taux de naissances chez les adolescentes, Nombre de naissances pour 1000 filles âgées de 15-19 ans, 2000-2010* 89
Justification de la violence congugale, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui pensent qu’un mari est en droit de frapper sa femme dans certaines circonstances (2002-2010*) (%) , Garçons -
Justification de la violence congugale, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui pensent qu’un mari est en droit de frapper sa femme dans certaines circonstances (2002-2010*) (%) , Filles 54
Utilisation des médias, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui utilisent au moins une sorte de médias d’information au moins une fois par semaine (2000-2010*) (%), Garçons -
Utilisation des médias, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui utilisent au moins une sorte de médias d’information au moins une fois par semaine (2000-2010*) (%), Filles -
Éducation secondaire, Taux brut de scolarisation dans le 1er cycle secondaire, 2007-2010* 51
Éducation secondaire, Taux brut de scolarisation dans le 2ème cycle secondaire, 2007-2010* 27
Connaissance d’ensemble du VIH, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui ont une connaissance d’ensemble du VIH (2005-2010*) (%), Garçons -
Connaissance d’ensemble du VIH, Adolescents âgés de 15 à 19 ans qui ont une connaissance d’ensemble du VIH (2005-2010*) (%), Filles 15
Définitions et sources principales [popup]

Équité – Rural/Urbain Haut de la
page  
Enregistrement des naissances (%) 2000-2010*, urbain 93
Enregistrement des naissances (%) 2000-2010*, rural 71
Enregistrement des naissances (%) 2000-2010*, Proportion urbain/rural 1.3
Naissances assistées par du personnel soignant qualifié (%) 2006-2010*, urbain 93
Naissances assistées par du personnel soignant qualifié (%) 2006-2010*, rural 40
Naissances assistées par du personnel soignant qualifié (%) 2006-2010*, Proportion urbain/rural 2.3
Prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans (%) 2006-2010*, urbain 10
Prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans (%) 2006-2010*, rural 20
Prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans (%) 2006-2010*, Proportion urbain/rural 1.9
% d’enfants de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu 2006-2010*, urbain 23
% d’enfants de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu 2006-2010*, rural 24
% d’enfants de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu 2006-2010*, Proportion urbain/rural 0.9
Taux net de fréquentation scolaire dans le primaire 2005-2010*, urbain 94
Taux net de fréquentation scolaire dans le primaire 2005-2010*, rural 86
Taux net de fréquentation scolaire dans le primaire 2005-2010*, Proportion urbain/rural 1.1
Connaissance d’ensemble du VIH (%) femmes 15-24 ans, urbain 17
Connaissance d’ensemble du VIH (%) femmes 15-24 ans, rural 13
Connaissance d’ensemble du VIH (%) femmes 15-24 ans, Proportion urbain/rural 1.4
% de la population qui utilise des installations sanitaires améliorées , urbain 24
% de la population qui utilise des installations sanitaires améliorées , rural 3
% de la population qui utilise des installations sanitaires améliorées , Proportion urbain/rural 8
Définitions et sources principales [popup]

Équité – Richesse Des Ménages Haut de la
page  
Enregistrement des naissances (%) 2000-2010*, 20% les plus pauvres 63
Enregistrement des naissances (%) 2000-2010*, 20% les plus riches 96
Enregistrement des naissances (%) 2000-2010*, Proportion plus riches/plus pauvres 1.5
Personnel soignant qualifié à la naissance (%) 2006-2010*, 20% les plus pauvres 30
Personnel soignant qualifié à la naissance (%) 2006-2010*, 20% les plus riches 97
Personnel soignant qualifié à la naissance (%) 2006-2010*, Proportion plus riches/plus pauvres 3.3
Prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans (%) 2006-2010*, 20% les plus pauvres 21
Prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans (%) 2006-2010*, 20% les plus riches 9
Prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de 5 ans (%) 2006-2010*, Proportion plus riches/plus pauvres 2.5
% de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu 2006-2010, 20% les plus pauvres 19
% de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu 2006-2010, 20% les plus riches 27
% de moins de 5 ans souffrant de diarrhée et bénéficiant d’une réhydratation orale et d’une alimentation en continu 2006-2010, Proportion plus riches/plus pauvres 1.4
Taux net de fréquentation scolaire dans le primaire 2005-2010*, 20% les plus pauvres 80
Taux net de fréquentation scolaire dans le primaire 2005-2010*, 20% les plus riches 92
Taux net de fréquentation scolaire dans le primaire 2005-2010*, Proportion plus riches/plus pauvres 1.2
Connaissance d’ensemble du VIH (%) femmes 15-24 ans 2005-2010*, 20% les plus pauvres 11
Connaissance d’ensemble du VIH (%) femmes 15-24 ans 2005-2010*, 20% les plus riches 17
Connaissance d’ensemble du VIH (%) femmes 15-24 ans 2005-2010*, Proportion plus riches/plus pauvres 1.6
Connaissance d’ensemble du VIH (%) hommes 15-24 ans 2005-2010*, 20% les plus pauvres -
Connaissance d’ensemble du VIH (%) hommes 15-24 ans 2005-2010*, 20% les plus riches -
Connaissance d’ensemble du VIH (%) hommes 15-24 ans 2005-2010*, Proportion plus riches/plus pauvres -
Définitions et sources principales [popup]

 

Togo : Quel dialogue avoir avec Faure Gnassingbé ?

Une proposition constructive
de Yanick Toutain
6/9/2012

Que le CST appelle le peuple à CONSTRUIRE GOUVERNEMENT de délégués révocables… et le DIALOGUE avec Gbnassingbé va être :
"VOUS ETES EN ETAT D’ARRESTATION
VOS PAPIERS SONT CONFISQUES
VOS BIENS SONT EN TOTALITE CONFISQUES POUR VOL
VOUS ETES COUPABLE DE VOS CRIMES ET DE COMPLICITE POUR CEUX DE VOTRE PERE
VOUS ALLEZ ETRE JUGES PAR LES DÉLÉGUÉS JURIDIQUES DU PEUPLE DES QU’ILS SERONT MIS EN PLACE…
Vous choisirez votre avocat parmi ceux qui ne COURRONT PAS LE RISQUE D’ETRE INCULPES A LEUR TOUR ….
Voici quel sera le lieu de votre détention…"

C’est le SEUL DIALOGUE REALISTE….
LE RESTE C’EST VOLEUR QUI S’ENFUIT !!!

Faure Gnassingbé Faure Gnassingbé 29112006.jpg.Cette proposition a été faite hier sur le mur Facebook de Alafia et a obtenu l’approbation ‘j’aime’ de deux commentateurs dont un ordinairement adversaire de la proposition de la délégation générale révocable.
Il est évident que le choix du titre est délibéré : il est un appeau pour la formoisie compradore "dialoguiste", pour les droitiers compradores – qu’ils soient de l’aile droite du CST, des pro-Fabre, des pro-Yamgnane ou ailleurs….. Pour empêcher le peuple d’imposer le système de la délégation révocable, ils sont prêts à toutes les compromissions avec leurs maîtres de la #Franceàfric…

Cette proposition de dialogue avec Gnassingbé faisait suite à un article :

Akomedi Alagbe

"Chers compatriotes Je viens de voir une nouvelle invitation du gouvernement togolais pour un dialogue. J’espère vivement que les partis invités (UNIR, ANC, UFC, CAR, CPP, CDPA, PDR, PDP, Alliance, PRR, OBUTS) y participeront. Certains diront que je suis dur d’oreilles mais je pense que la seule manière de sortir ce pays de cette situation, est le dialogue.Nous sommes appelés à négocier dur et pourquoi ne pas le faire. Les partis n’ont rien à perdre. Il y aura également la présence des organisations de société civile (GF2D, REFAMP). La première question qui me viens à la tête est de savoir si on peut encore parler d’une société civile sans étiquette et le rôle qu’elle joue vraiment dans ce pays. Cependant j’ai constaté l’absence remarquable du CST et du collectif Arc-en-ciel. Le gouvernement s’obstine à ignorer cette coalition ou peut être s’est il dit que les partis politiques et associations de sociétés civiles qui forment ces deux coalitions font partis des invités. Wait and see. Enfin il y aura la présence de l’Union Européenne et du PNUD. Peut être que la présence de ces institutions fera l’unanimité et incitera toutes les parties de la classe politique à aller à ces discussions. J ‘ose croire que cette fois-ci est la bonne et que la montagne n’accouchera pas d’une souris. Dieu bénisse le Togo. (Sources: Think Thank Initiatives Togo)"

NOTES ET COMPLEMENTS :
Sylvanus Olympio.jpg

Sylvanus Olympio (1902-1963) était un homme politique et premier président de la République togolaise du 9 avril 1961 au 13 janvier 1963. Il est mort assassiné lors du coup d’État de 1963 par Gnassingbé Eyadema.

LIRE AUSSI :

Togo : Lysistrata soutient les courageuses femmes togolaises

Manifestation du CST ce mardi à Lomé : Des jeunes femmes nues en démonstration devant les forces de l’ordre

[8/28/2012 9:04:51 PM]   | MO5-Togo

 En prélude à la manifestation qui verra les femmes togolaises exhibées leur nudité dans les jours à venir pour exprimer leur ras le bol sur les dirigeants togolais, certaines jeunes femmes, face à la barbarie et l’oppression que leur font subir les forces de l’ordre et de sécurité, n’ont pas hésité à se mettre nues devant ces derniers, en signe de profanation, lors de la manifestation du Collectif « Sauvons le Togo » (CST), organisée dans la capitale togolaise, ce mardi 28 août 2012, a constaté un reporter du mo5-togo.com.

Le poids de l’agriculture en Afrique. Le cas du Togo (surface, travailleurs, secteur primaire, prix et valeur)

Togo : agitation, semi-agitation et propagande

WIKIPEDIA : Appeaux

Un appeau (dérivé du mot français appel) est un instrument utilisé à la chasse pour produire un son particulier attirant les oiseaux ou le gibier ; il est aussi nommé pipeau par déformation du fait de sa similitude de construction.

 

Sommaire

Description

Un appeau est fabriqué en utilisant en premier lieu des éléments naturels tels des roseaux entaillés, des coquillages ou des noyaux divers. Il s’est généralisé auprès d’un public de plus en plus large d’amoureux de la nature, simples observateurs ou photographes.